Le séjour à Center Parcs de Daniela et sa famille gâché par… des excréments d’oiseaux: «Quand ils sont arrivés avec ça, j’ai pensé qu’ils rigolaient»

ipiccy_image - 2022-08-15T110245.393
Facebook

Daniela Sponder, une mère de famille britannique de 35 ans, pensait se rendre à Center Parcs à Nottingham pour passer du bon temps en famille, mais elle a expliqué dans les colonnes du Nottinghamshire Live que son séjour avait été gâché.

La mère de famille explique avoir déboursé 1.100 livres (1.301 euros) pour séjourner dans une maison à Center Parcs avec ses deux enfants âgés de deux ans et 16 semaines et son mari. Quand ils sont arrivés dans leur maisonnette, ils ont réalisé que le patio arrière était rempli d’excréments d’oiseaux. La trentenaire s’est immédiatement plainte auprès du personnel, qui lui a certifié que le problème serait réglé dans les 24 heures et que la terrasse serait lavée.

Après une deuxième plainte de Daniela, des membres du personnel sont venus avec un seau, un torchon et de l’eau de javel. « Quand ils sont arrivés avec ça, j’ai pensé : ‘Vous rigolez ?’ », déplore Daniela, qui ne comprend pas que de l’eau de javel soit utilisée dans une zone où des enfants en bas âge vont jouer. « Il y avait un énorme manque de bon sens, c’était un vrai danger pour la santé et la sécurité », ajoute la mère de famille.

« Je comprends que nous étions près d’un lac et que cela peut se salir très rapidement, mais il n’y avait aucune chance que mes enfants aillent jouer près de ça », explique encore Daniela. La famille a fini par rentrer chez elle plus tôt que prévu, leur séjour étant gâché par les excréments d’oiseaux. « Cela nous a dissuadés de partir », déplore Daniela.

À présent, elle attend des excuses sincères de la part de Center Parcs : « Je suis dégoûtée ». « C’est bien beau de prendre de l’argent, mais les questions élémentaires de sécurité et d’hygiène n’ont pas été prises en considération. Nous parlons de jeunes enfants qui peuvent jouer dehors mais ils ne le peuvent pas à cause de l’eau de javel », conclut Daniela. Une très mauvaise expérience dont la famille se souviendra amèrement.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo