En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil Fil info

Perquisition à Mar-a-Lago: Donald Trump affirme que le FBI a saisi ses passeports

L’ancien président américain s’est exprimé sur le réseau social Truth Social.

Dans une publication partagée sur « son » réseau social Truth Social, Donald Trump a assuré que la police fédérale avait, à l’occasion des perquisitions menées cette semaine à sa résidence de Mar-a-Lego, pris ses trois passeports (dont un est expiré). Il évoque aussi une « attaque contre un opposant politique » d’un niveau « jamais menée dans ce pays ».

Pour rappel, la police fédérale américaine, le FBI, a saisi des documents «top secret» lors de sa perquisition chez l’ancien président Donald Trump, en possible violation de la loi sur l’espionnage.

Les enquêteurs soupçonnent le républicain, avec la détention illégale de documents classifiés, d’avoir violé une loi américaine sur l’espionnage.

Plusieurs documents judiciaires avaient été publiés vendredi par un juge de Floride: le mandat autorisant la perquisition, avant que celle-ci ne soit menée, et un long inventaire des documents saisis lundi par les agents du FBI. Dans cette liste est mentionné un ensemble de documents concernant le «président de la France», sans plus de précisions.

L’opération, conduite dans la résidence de Donald Trump à Mar-a-Lago en Floride, avait provoqué la fureur de ses partisans évoquant une «persécution politique», ainsi que de nombreux ténors républicains.

Sudinfo

Aussi en Fil info

Voir plus d'articles