Vous êtes peut-être les héritiers d’une partie des 24 millions que va empocher l’État: vous pouvez encore les réclamer!

Des défunts de Bruxelles, Verviers, Ciney, etc.
Des défunts de Bruxelles, Verviers, Ciney, etc. - Illu

Et si vous étiez l’héritier d’une grande tante fortunée et décédée, dont vous ignorez même l’existence ? Et bien sachez que si on ne vous a pas retrouvé, c’est l’État qui hérite à votre place. Et cela se passe plus souvent qu’on ne le pense… On appelle cela des « successions en déshérence ».

En 2021, l’État a ainsi conservé pas moins de 68 successions, pour lesquelles on n’a donc pas trouvé d’héritiers. Ces 68 successions ont représenté un joli pactole de 24 millions d’euros (23.986.630,18 € pour être précis). Ce chiffre fluctue d’année en année. En 2020, l’État avait perçu 14,6 millions € sur 59 successions et près de 17 millions € sur 56 successions en 2018, tandis qu’on avait battu un record en 2019 avec 37,5 millions € tombés dans les poches de l’État (85 successions) faute d’avoir trouvé un héritier.

>> L’État ne se soucie toutefois pas de tous les héritages.

>> Voici comment savoir si vous êtes passés à côté d’un héritage.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo