Le voleur est arrêté par des habitants de Chiny et livré à la police: «Plus de permis, pas de travail, je ne m’en sors pas… Voilà pourquoi je vole»

Embarqué après avoir été fouillé.
Embarqué après avoir été fouillé. - Sudinfo

Izel, petit village de la commune de Chiny situé en bordure de Semois, est d’ordinaire plutôt calme. Mais dans la nuit de lundi à mardi régnait une ambiance pour le moins inhabituelle.

Il était environ 3 heures du matin quand des habitants d’un quartier du village – dont la plupart dormaient fenêtres ouvertes à cause de la chaleur – ont été réveillés par du bruit et des cris.

Un individu, vêtu de noir et dont le visage était masqué, était en train de « visiter » des véhicules garés à l’arrière d’une maison et d’un immeuble à appartements. Les véhicules étaient garés dans une petite rue mal éclairée, ce qui a facilité le travail du voleur.

Pris sur le fait

Pris sur le fait par un voisin, étonné de voir de la lumière dans les voitures à cette heure avancée de la nuit, le voleur a pris la fuite en courant.

Réveillés par le vacarme, d’autres voisins sont sortis de leur maison. Et ont effectivement constaté que leur voiture avait été ouverte. La police a aussitôt été prévenue. Puis tout le monde est retourné se coucher…

>>> Mais l’histoire ne s’arrête pas là: voici ce qui s’est passé ensuite  !

>>> « Je n’ai plus de permis, pas de travail, je ne m’en sors pas. Voilà pourquoi je vole » : tous les détails à lire ICI.

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo