Anett se recueille plusieurs fois sur la tombe de son fils mais est un beau jour tombée des nues: «Ça coûte facilement 300 à 400 euros»

graveyard-g8851809aa_1920
Pixabay

C’est une bien triste histoire que relatent nos confrères du Nieuwsblad et de HBVL. Il y a six mois, Tosh, le fils d’Anett âgé d’une vingtaine d’années, a tragiquement perdu la vie. Depuis, la Belge de 55 ans se recueille plusieurs fois par semaine sur la tombe du jeune défunt. Sauf qu’un beau jour, Anett est tombée des nues.

Sur la tombe de son fils se trouvait une coûteuse carte graphique d’ordinateur offerte en hommage par ses amis. Celle-ci a été volée du jour au lendemain. La mère de famille déplore la situation.

« Quand on la voyait, elle ressemblait un peu à l’une de ces vieilles cassettes vidéo. Les joueurs la connaissent bien. Elle sert à obtenir une bien meilleure image sur l’écran, et coûte facilement 300 à 400 euros. Le jour où Tosh a été enterré, un garçon blond s’est attardé dans le cimetière à la fin. Avec cette carte dans les mains, qu’il a finie par laisser derrière lui, un peu désemparé. Je ne savais pas qui c’était, mais j’ai découvert via Facebook que c’était un ancien camarade de classe de Tosh, du lycée. En tant que joueurs, ils parlaient beaucoup entre eux, et Tosh l’avait inspiré à monter son propre ordinateur. C’était un cadeau, un hommage à leur amitié, offert avec tant d’amour », explique Anett.

La maman digère très mal ce vol, mais ne baisse pas les bras : « Le karma, j’y crois. Laissez l’univers faire son travail. Ma tête est trop pleine pour que je m’inquiète trop, alors j’essaie de relativiser ».

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo