Un festival néonazi autorisé en Belgique: Vooruit menace de quitter la coalition à Ypres, «s’il doit quand même avoir lieu...»

Belgaimage-37226174
Belga

Les autorités communales yproises doivent décider, mardi après-midi, si le festival prévu samedi peut avoir lieu alors qu’il a été qualifié de «menace d’extrême droite» par les services de renseignements européens, selon le journal Het Nieuwsblad.

«Nous ne voulons pas donner de tribune à des néonazis agressifs et dangereux. Nous espérons que le collège décidera d’interdire le festival. Et s’il doit quand même avoir lieu, ce sera sans Vooruit», a affirmé Conner Rousseau.

«Se menacer mutuellement par médias interposés ne résoudra rien. Nos responsabilités, on les prend à table, ensemble et de manière collégiale», a de son côté réagi le président de l’Open Vld, Egbert Lachaert. Ce dernier s’est toutefois dit convaincu que la ville prendra la bonne décision «et ne laissera pas cet événement se produire».

La ville de Ypres est dirigée par une coalition composée des libéraux, de Vooruit et de la N-VA.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo