«Nous avons 200 vélos électriques qui ne peuvent pas être vendus»: attention si vous voyez passer ce type de message de «Décathlon»

299158869_101321416034796_7743164901802195077_n

« Nous avons 200 vélos électriques qui ne peuvent pas être vendus en raison de petites rayures. Puisqu’il est encore en bon état, nous avons décidé de le donner à tous ceux qui l’ont partagé et ont tapé « fait » ».

Vous avez peut-être vu passer cette annonce sur Facebook ou ailleurs. Et peut-être êtes-vous tombé dans le panneau ? Car il s’agit bel et bien d’une arnaque. Comme le dit l’adage : plus c’est gros, plus ça passe ! Toujours est-il que ce genre de publication a été partagé des milliers de fois.

Grosse arnaque

Decathlon Belgique a communiqué sur le sujet et souhaite mettre en garde le grand public contre les faux cadeaux sur les médias sociaux sur des pages telles que « Decathlon Fans » ou des variantes. « Depuis quelques jours, ces messages, qui laissent entendre que Decathlon va distribuer des vélos légèrement endommagés, ont été partagés à de nombreuses reprises. Ces informations ne sont pas correctes. Decathlon Belgique conseille à chacun de ne surtout pas réagir à ces messages et de ne pas liker les pages car cela pourrait conduire à une fraude Internet ou phishing. Les pages en question ont été signalées par Decathlon Belgique aux plateformes de médias sociaux ».

L’entreprise espère que ces pages et messages seront bientôt mis hors ligne afin d’éviter toute fraude éventuelle via Internet.

Comment reconnaître une arnaque sur les réseaux sociaux ? Un truc tout simple : soyez attentifs à l’orthographe ou à la manière dont le message est écrit. Une vraie société, connue et reconnue, comme Decathlon, ne communiquera jamais avec des fautes d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe. Ici, un indice : on parle de vélos électriques (au pluriel) que l’on reprend ensuite avec le pronom « il » au singulier, ce qui est une erreur grossière.

Du reste, on ne voit vraiment pas pourquoi Decathlon donnerait gratuitement des vélos électriques simplement parce qu’ils sont légèrement griffés… Bref, réfléchissez plutôt deux fois qu’une avant de partager de telles arnaques.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo