En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil Fil info

Bart De Wever ferme trois commerces anversois liés à des affaires de drogues

Le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever (N-VA), a ordonné la fermeture de trois commerces après qu’ils aient été récemment visés par des attaques qui relèvent du milieu de la drogue, rapportent mercredi la Gazet van Antwerpen ainsi que le Nieuwsblad.

Le bureau du bourgmestre a confirmé l’information. Ces fermetures concernent deux entreprises de restauration et une station de lavage à la main.

Deux des trois propriétés, un restaurant sur le Stenenbrug et une station de lavage dans la Rochusstraat, sont liées à la famille du kickboxeur Jamal B.S. Certains membres de la famille seraient impliqués dans un conflit au sein du monde de la drogue et sont donc la cible de plusieurs attaques récentes. Le troisième bâtiment est une crêperie située dans la Volkstraat, dans le Sud, qui a été touchée par une bombe incendiaire il y a quelques semaines et a également été attaquée en 2020.

M. De Wever déclare qu’avec les fermetures administratives, il veut contribuer à assurer la sécurité du quartier et que la population ne comprendrait pas que des « commerces louches » puissent rester ouverts. Cette mesure est l’une de celles pour lesquelles M. De Wever dit qu’il étend ses pouvoirs locaux au maximum. « Il est vraiment urgent de donner plus de poids aux autorités locales, car pour l’instant, nous allons au front avec une carabine à air », pense-t-il. Depuis quelque temps, M. De Wever fait référence au niveau fédéral dans la lutte contre les grands gangs de la drogue.

Entre-temps, les partis d’opposition anversois Groen et Vlaams Belang estiment que M. De Wever ne prend pas suffisamment de mesures contre la violence liée à la drogue. Groen demande une commission thématique sur la question, le Vlaams Belang veut même un conseil municipal supplémentaire.

Sudinfo

Aussi en Fil info

Voir plus d'articles