En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Brabant wallon Actualité de la région du Brabant wallon

Trente mois de prison ferme pour le braquage d’un commerce à Court-Saint-Etienne

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné mercredi Jamal A., un habitant de Court-Saint-Etienne né en 1978, à 30 mois d’emprisonnement ferme.

Le Stéphanois était poursuivi pour avoir commis un braquage la nuit dans la boutique d’une station-service de Court-Saint-Etienne, le 17 juin dernier. Il a plusieurs antécédents judiciaires en Belgique et en Espagne et avait été condamné à une peine de probation autonome deux mois avant les faits.

Le 17 juin 2022, alors qu’il avait pris des médicaments et se trouvait sous l’influence de stupéfiants, Jamal A. est arrivé vers 4 h du matin dans la boutique de la station Q8 de Court-Saint-Etienne où se trouvait un employé et deux clients. Sous la menace d’une arme factice, il s’est fait remettre un peu plus de 500 euros. Mais l’employé a activé une alarme silencieuse qui a bloqué la porte d’entrée, et il est sorti par l’arrière en compagnie de deux clients. Se retrouvant bloqué seul à l’intérieur, le braqueur est monté à l’étage et a emprunté la sortie de secours.

Il a pu sortir de cette manière mais une fois derrière le shop à l’extérieur et en présence des victimes, il ne pouvait pas quitter l’enceinte du magasin, gardée par un portail. Il a alors menacé une deuxième fois le gérant pour se faire ouvrir. Il a ensuite quitté les lieux mais un des clients a remarqué que l’arme était factice. Le voleur a alors été plaqué au sol et maintenu sur les lieux jusqu’à l’arrivée de la police.

En aveu, Jamal a confirmé à l’audience qu’il avait acheté l’arme 15 jours auparavant, inspiré par les nombreuses émissions de faits divers et judiciaires qu’il regardait la nuit à la télévision. Il avait de nombreuses dettes, dont des amendes pénales, et son but était d’obtenir de l’argent pour les payer.

Pour fixer la peine à 30 mois d’emprisonnement ferme, le tribunal indique dans son jugement que les faits sont «gravissimes», et souligne que le prévenu avait été condamné deux mois avant les faits à une peine de probation autonome.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Brabant wallon Actu

Voir plus d'articles