Valeriya, 23 ans, étudiait tranquillement dans son jardin en Flandre... avant le drame: «Je pouvais à peine bouger»

11872062_876086672482798_8836141358001423207_o
Facebook

Valeriya, 23 ans, étudiait tranquillement dans son jardin à Keerbergen, dans le Brabant flamand, lorsqu’elle a soudainement ressenti une douleur lancinante dans la nuque : « Je me suis affalée sur ma chaise et je pouvais à peine bouger ». À l’hôpital, les médecins ont découvert que la jeune femme avait été touchée par une balle !

Valeriya a dû subir une longue opération de cinq heures pour faire retirer les morceaux de plomb de son cou : « J’ai eu beaucoup de chance, selon les médecins », raconte-t-elle à Het Belang Van Limburg. En effet, l’un des fragments de balle était très proche de sa moelle épinière : « J’aurais pu me retrouver en fauteuil roulant ! ».

Lors de l’accident, l’étudiante était seule chez elle et étudiait tranquillement dans son jardin : « Soudain, j’ai entendu un bruit étrange », raconte-t-elle. Après avoir été touchée par le projectile, Valeriya s’est sentie mal mais à tout de même réussi à se rendre chez son médecin à vélo. Ce dernier lui a conseillé de soigner sa plaie à domicile et ne l’a pas envoyée aux urgences. En raison de la gravité de la blessure, ses parents ont décidé de l’emmener à l’hôpital le soir même.

La police a ouvert une enquête et tente de déterminer l’identité de l’auteur du tir. « J’espère qu’ils trouveront bientôt le coupable Être touché par une balle perdue dans mon propre jardin dans une zone résidentielle ? Je n’aurais jamais pensé que je vivrais quelque chose comme ça », a-t-elle déclaré.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo