Il tire sur une voiture qui circulait sur le R3 à Fontaine-l’Évêque: Aubain Bellens reste en prison

Les faits remontent à la nuit du 29 au 30 janvier de cette année.
Les faits remontent à la nuit du 29 au 30 janvier de cette année. - D.R./A.C.

« Nous avions sollicité, déjà à plusieurs reprises, une mesure de surveillance électronique », confie Me Fabian Lauvaux, l’avocat défendant les intérêts d’Aubain Bellens. « Nous n’avons toujours pu être suivis en ce sens, il nous reste 48 heures, depuis la décision prise par la chambre du conseil pour y faire appel, ce que nous comptons bien faire », poursuit l’avocat du barreau de Charleroi.

Aubain Bellens n’a que 31 ans...
Aubain Bellens n’a que 31 ans... - A.C.

On l’a dit, et faut-il vraiment le rappeler, le client de Me Lauvaux est connu, archi-connu des autorités judiciaires. Lors de son interpellation pour les derniers faits en date qui lui valent sa détention, le jeune homme, âgé de 31 ans, était déjà sous bracelet électronique !

>>Les faits se passent durant la nuit du 29 au 30 janvier de cette année.

>>Si Aubain Bellens est connu des autorités judiciaires, c’est notamment à cause de l’affaire du boulanger de Jamioulx.

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo. Téléchargez-la maintenant ici.

Notre sélection vidéo