En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil Fil info

Plus modernes que le Concorde, American Airlines commande 20 avions supersoniques

La compagnie American Airlines a annoncé mardi avoir passé commande de 20 appareils supersoniques Overture, fabriqués par le constructeur Boom, qui prévoit leur mise en service en 2029, un quart de siècle après le retrait du mythique Concorde.

American Airlines (AA) a indiqué, dans un communiqué, avoir versé des arrhes et disposer d’une option pour 40 avions supplémentaires.

Sollicités par l’AFP, ni AA ni Boom n’ont communiqué d’éléments sur le montant de cette commande, qui intervient un peu plus d’un an après que United Airlines s’est engagé sur 15 appareils Overture, en juin 2021, avec une option pour 35 engins supplémentaires.

Une porte-parole du constructeur américain Boom a néanmoins confirmé que la société visait un prix de 200 millions de dollars pour l’Overture, comme annoncé préalablement par d’autres médias.

Selon Boom, l’Overture, doté d’une capacité de 65 à 80 passagers, pourra atteindre Mach 1,7, soit environ 2.100 km/h, le double de la vitesse des avions de ligne les plus rapides actuellement en service.

Sur certaines lignes, Boom prévoit que le temps de trajet sera réduit de moitié par rapport à la durée actuelle des vols. Le communiqué mentionne un vol reliant Miami à Londres en moins de cinq heures, contre un peu moins de neuf heures aujourd’hui.

La ligne de l’Overture, dont l’autonomie atteint 7.800 km, ressemble à celle du Concorde, créé par le français Sud Aviation (devenu Aérospatiale, aujourd’hui intégré au groupe Airbus) et le britannique British Aicraft Corporation (aujourd’hui BAE Systems).

En service de 1976 à 2003 chez Air France et British Airways, le Concorde n’a jamais été rentable et l’abandon de son exploitation a été précipité par l’accident d’un appareil lors de son décollage depuis l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, qui avait fait 113 morts en juillet 2000.

L’Overture devrait être alimenté à 100 % par du carburant d’aviation durable (sustainable aviation fuel ou SAF), élaboré à partir de biomasse, huiles usagées voire, à l’avenir, de CO2 capturé et d’hydrogène vert.

Le SAF peut réduire de 80 % les émissions de CO2 par rapport au kérosène.

Avant de pouvoir transporter des passagers, l’Overture devra obtenir le feu vert des autorités de régulation, notamment l’autorisation de voler à environ 18 kilomètres d’altitude, alors que la limite est actuellement fixée à un peu moins de 13 km pour un avion de ligne à réaction.

« Dans les années à venir, le voyage supersonique sera une composante importante de notre capacité à servir nos clients », a commenté le directeur financier d’American Airlines, Derek Kerr, cité dans le communiqué.

Sudinfo

Aussi en Fil info

Voir plus d'articles