En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Le centre d’arrivée du Petit-Château à Bruxelles rouvre vendredi

Les réfugiés avaient trouvé les portes du Petit-Château fermées jeudi. Ce vendredi, le centre d’arrivée est rouvert avec des agents supplémentaires de la police.

Le centre d’arrivée situé au Petit-Château à Bruxelles rouvre vendredi ses portes aux nouveaux demandeurs de protection internationale, a annoncé jeudi soir la secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Nicole de Moor (CD&V).

Des agents supplémentaires de la police locale et fédérale seront déployés pour maintenir l’ordre autour du centre, a-t-elle ajouté lors de l’émission « Terzake » de la chaîne publique VRT.

Le centre du Petit-Château a été « exceptionnellement » fermé jeudi aux nouveaux demandeurs de protection internationale, selon l’agence fédérale Fedasil. Elle a expliqué que des plaintes pour nuisances avaient été émises par des riverains et que la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles avait en conséquence déplacé mercredi soir les barrières délimitant les files d’attente de l’arrière vers l’avant du bâtiment.

L’accès de ce côté est cependant réservé au personnel et aux demandeurs d’asile qui séjournent déjà au Petit-Château.

La séparation des flux n’étant dès lors plus possible dans cette configuration, Fedasil a pris jeudi matin la décision de ne plus autoriser les nouveaux arrivants le temps de trouver une solution.

Mme De Moor a assuré que l’afflux de candidats réfugiés était actuellement important, également dans les pays voisins, et que diverses mesures ont déjà été prises pour offrir un abri aux personnes. Des capacités d’accueil supplémentaires ont été ouvertes et d’autres suivront, a assuré la secrétaire d’État.

Elle a également confirmé que moins d’Afghans ont été reconnus comme réfugiés depuis mars que dans la période qui a suivi le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan, voici un an.

Selon le journal ’De Standaard’, le taux moyen de demandeurs d’asiles afghans acceptés en Belgique depuis la chute de Kaboul en août 2021 est de 53 %, soit presque le même qu’en 2018.

Mais Mme De Moor a souligné que chaque demande d’asile était traitée individuellement et de manière approfondie.

Notre sélection vidéo
Sudinfo

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles