Les enfants de Frank attendent le rapatriement du corps de leur papa… décédé depuis un mois: «Notre père n’est pas un colis perdu»

aircraft-geb8ec0808_1920
Pixabay

Le 19 juillet, Frank, un Belge de 66 ans originaire de Borsbeek, a perdu la vie inopinément d’une crise cardiaque alors qu’il était en vacances en Roumanie.

Depuis, ses enfants attendent toujours le rapatriement de son corps en Belgique. Marianne et Toon vivent un véritable calvaire entre les procurations, la mauvaise communication et surtout l’envoi de papiers via bpost. Ils déplorent la situation auprès de GVA.

« Nous avons déjà pensé à nous rendre nous-mêmes en Roumanie pour y récupérer son corps », expliquent les deux enfants du défunt. Marianne et Toon ajoutent : « Notre père n’est pas un paquet qui s’est perdu. Malheureusement, c’est ainsi qu’ils nous traitent. Avec à peine quelques excuses et de courts courriels ».

Ce n’est que ce jeudi 19 août que les bons documents pour le rapatriement de Frank sont enfin et après moult rebondissements arrivés à destination. Mais cela ne veut malheureusement pas dire que tout est terminé. « Je suppose que nous ne verrons rien avant le début de la semaine prochaine. C’est cinq semaines après sa mort et c’est beaucoup trop long. Ce n’est même pas une mort suspecte », regrettent les deux Belges.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo