Joe, humiliée par un steward lors d’un vol EasyJet: «Quatre rangées de l’avion l’ont entendu, se sont retournées, m’ont regardée…» (vidéo)

Vidéo
ipiccy_image

Mercredi, Joe et son mari rentraient de Grèce via un vol EasyJet à destination du Royaume-Uni. La dame, qui avait demandé un siège près du hublot, a décidé de le changer car le sien était à proximité des toilettes. Pour se faire, elle comptait simplement échanger de place avec son mari. Mais elle ne s’attendait pas à la remarque qu’allait lui faire le steward.

« Je change juste de place avec mon mari », lui dit-elle. Ce dernier rétorque alors : « Oh Madame, non, c’est un siège d’urgence, les personnes qui ont besoin de plus de place ne peuvent pas s’asseoir là ». « Oh, c’est génial, merci pour cette information, je n’en ai pas besoin », lui a-t-elle finalement répondu en s’installant à la place de son homme.

Joe explique la scène dans une vidéo publiée sur TikTok. « Je ne sais pas comment je n’ai pas éclaté en sanglots. Je pense que quatre rangées de personnes des deux côtés de l’avion l’ont entendu, se sont retournées, m’ont regardée et je me suis dit : « Oui, c’est moi, je suis grosse, merci beaucoup », voilà ce que j’ai pensé dans ma tête ».

La dame n’avait pas demandé d’extension pour sa ceinture de sécurité. « Je n’en avais pas besoin, bordel ! Même si je suis grosse, obèse, morbide, peu importe comment vous voulez l’appeler, et que je suis trop grosse, je suis consciente qu’il restait un bon quart de pouce sur ma ceinture, donc il restait beaucoup d’espace », insiste-t-elle.

EasyJet réagit à cette vidéo en déclarant que « la sécurité de nos clients est la priorité absolue de notre équipage et, bien qu’il soit important que tous les clients dans une rangée de sortie de secours soient informés des restrictions de sécurité en place pour ces sièges, nous sommes vraiment désolés que Mme Bartholemew ait estimé que cela n’a pas été communiqué de manière sensible ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo