En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Le festival Pukkelpop a tourné au cauchemar pour Nathanaël, un Verviétois

Le week-end de Nathanaël Paulis au Pukkelpop s’annonçait festif, il a surtout été très décevant. Le jeune homme de 21 ans compte déposer plainte après avoir été victime de propos racistes, entre saluts nazis et insultes de la part de flamingants.

Au retour du Pukkelpop, le festival près d’Hasselt qui s’est tenu ce week-end, Nathanaël Paulis a confié l’amère expérience qu’il y a vécue. Il dénonce, dans une interview à la RTBF, les propos et les attitudes racistes auxquelles il a été confronté.

« On s’est installé jeudi en essayant d’éviter tous les endroits où il y avait des drapeaux flamingants parce qu’il y en avait plusieurs, on le savait. On n’a pas vu, quand on a installé notre tente au dernier moment, qu’il y en avait un juste à côté de nous » explique le jeune Verviétois au micro de notre collègue. Très vite sa présence dérange, dit-il. « Clairement, dans les insultes qu’ils disaient c’était des « Wallen buiten », wallons dehors, « Ne parlez pas français ici », « Nederlands alleen ». En plein milieu de la nuit ils nous ont dit « Si vous ne partez pas on vous fera partir nous-mêmes d’ici midi ». »

C’en est assez pour Nathanaël Paulis et son ami qui changent leur tente de place. Elle ne sera finalement pas meilleure puisque, raconte-t-il, dès le lendemain un autre groupe s’en prend à eux sur base de la couleur de peau de Nathanaël. « Un groupe de jeunes à côté de moi a employé le mot « negro » donc nègre en anglais. Alors que ça soit visé contre moi ou pas, c’est un mot qui n’a pas à être utilisé dans la bouche de quelqu’un qui n’est pas concerné et c’est un mot qui est péjoratif. Donc c’était tout aussi choquant et pareil pour le concert de Pendulum ou quelqu’un a fait un salut nazi derrière moi. J’ai cru au début que j’avais divagué ou quelque chose comme ça alors qu’en fait, je me suis retourné, il m’a regardé et a imité la moustache d’Hitler en me refaisant un salut nazi. »

Nathanäel Paulis, qui veut dénoncer ces comportements inadmissibles, aurait décidé de porter plainte à la police.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles