En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Beau succès du programme «Plaisir d’apprendre» à l’école Princesse de Liège à Embourg

Les autorités communales de Chaudfontaine sont enchantées de participer au programme de remédiation scolaire « Plaisir d’apprendre » - auquel participent au total 2.500 enfants -, ont-elles commentées ce mercredi matin.

Plus de 2.500 élèves participent cette année à la 2e édition du programme de remédiation scolaire « Plaisir d’apprendre » proposé par la FWB, a annoncé le ministre-président Pierre-Yves Jeholet (MR) lors d’une visite de terrain réalisée mercredi matin dans l’école communale de Juslenville (Theux) et l’école Princesse de Liège à Embourg (Chaudfontaine). Le bilan est jugé positif. Le programme sera réévalué à l’automne.

Theux et Chaudfontaine comptent parmi les communes qui ont décidé d’appliquer ce programme de remédiation scolaire pour la première fois et qui permet aux enfants d’être encadrés par de jeunes adultes pendant une semaine durant la pause estivale. La matinée est dédiée à la remise à niveau dans des matières spécifiques : Français, Mathématiques, Langues étrangères ou Sciences. L’après-midi, les enfants ont l’occasion de se retrouver entre eux en participant à des activités plus ludiques, comme du trampoline, par exemple.

À l’école Princesse de Liège, à Embourg, le succès rencontré par le programme, subventionné par la FWB à hauteur de 125 euros par enfant, est tel que les 30 places dédiées ont toutes été attribuées et que 15 autres élèves figuraient sur la liste d’attente. À l’école communale de Juslenville, par contre, seuls 12 enfants se sont inscrits alors que la capacité d’accueil est de 22 élèves.

Au total, 64 communes de la FWB ont adhéré cette année à l’initiative, ce qui représente 2.514 élèves, contre 54 communes et 1.477 élèves pour l’année dernière, a précisé le ministre Jeholet : « C’est une action qui a beaucoup de sens puisqu’elle permet de lutter contre le décrochage scolaire, amplifié par la crise Covid. Nous ne sommes qu’au début, nous souhaitons aller plus loin. Une évaluation sera effectuée dans les mois à venir », a-t-il ajouté.

Enchantées, les autorités calidifontaines envisagent de réitérer l’expérience l’année prochaine : « Nous n’avons pas pu participer au programme en 2021 à cause des inondations, cette année nous avons choisi l’école Princesse de Liège parmi nos six établissements primaires parce qu’elle occupe une position centrale dans la commune », a commenté la responsable de l’échevinat et de la jeunesse Bénédicte Paquay, « l’année prochaine, nous envisageons d’étendre cette action sur une période deux semaines ».

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles