Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Gregory tue sa femme enceinte lors de leur lune de miel en Égypte: le Belge condamné à 25 ans de prison pour avoir mordu à mort son épouse

Gregory tue sa femme enceinte lors de leur lune de miel en Égypte: le Belge condamné à 25 ans de prison pour avoir mordu à mort son épouse
Capture dailymail.co.uk

Sofie Daenen, 32 ans, et Gregory Vande Vyvere, 35 ans, venaient juste de se marier. Les deux Belges, originaires de Waregem, avaient décidé de célébrer leur union en partant en Egypte pour leur lune de miel, comme le rapporte le Dailymail.

Une union que les parents de Sophie n’approuvaient pas. Une crainte qui s’est malheureusement confirmée lorsque la jeune femme, enceinte de quatre mois, a été retrouvée morte dans la salle de bain de son hôtel.

« Même le jour de leur mariage, elle était couverte de bleus »

Le père de Sofie raconte au journal britannique qu’il craignait de ne pas voir sa fille revenir après cette lune de miel. Il aurait essayé de la convaincre de ne pas partir avec l’ancien commando. Cet homme qu’il ne supportait pas. « Sa mère et moi n’avons pas soutenu leur mariage » explique-t-il.

Car déjà à l’époque, la relation entre Gregory et sa compagne semblait assez mouvementée. « Même le jour de leur mariage, elle était couverte de bleus » confie un ami de la famille.

Des violences qui se seraient répétées lors de la lune de miel fatale à Sophie. La jeune femme, enceinte de quatre mois, a été retrouvée morte dans la salle de bain de l’hôtel de Sharm-el-Sheikh couverte de bleus et de marques de morsures. C’est son mari qui avait alerté la police… deux jours après le meurtre.

Condamné à 25 ans

C’est sur ce dramatique incident que se prononçait la justice égyptienne ce jeudi. Le tribunal a condamné l’ancien commando à 25 ans de prison pour avoir donné des coups de pied, des coups de poing et des morsures à Sofie.

L’autopsie avait confirmé que la jeune femme avait été battue, frappée de coups de pied et mordue à mort. Les parents de Sofie Daenen ont été soulagés de la décision du tribunal égyptien. « Nous sommes soulagés qu’il soit puni là-bas et pas en Belgique, où il aurait pu s’en tirer avec une peine plus légère » déclarent les parents.

Sofie Daenen laisse derrière elle deux enfants âgés de 10 et 8 ans, fruits d’une relation précédente.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo