En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Le bilan du GP de Spa: «On a voulu montrer qu’on était capables de le garder!»

Directrice Générale de Spa Grand Prix, Vanessa Maes tire un bilan positif de l’édition 2022 du Grand Prix de Belgique de Formule 1 à Spa-Francorchamps.

Un an après une édition pluvieuse et après des semaines de rumeurs concernant l’avenir de l’épreuve, le Grand Prix de Belgique a été un succès populaire avec une affluence de 360.000 personnes sur le week-end et un contrat renouvelé pour 2023.

« Le bilan est extrêmement positif » a déclaré Vanessa Maes à Belga lundi. « Tout le monde est content, qu’il s’agisse des spectateurs, de nos sous-traitants et de Formula One Management. Nous avons reçu les félicitations de Stefano Domenicali (Président & CEO de la Formule 1). Je suis quelqu’un d’assez réservée, mais je pense pouvoir dire que nous avons fait un très bon Grand Prix. De l’avis de certains, c’était l’un des meilleurs, si pas le meilleur depuis des années. Je tiens à remercier tous nos intervenants car nous tenions à montrer que nous étions capables de garder le Grand Prix alors qu’il y a quelques mois, on disait que nous ne serions plus là. Au final, nous avons eu un beau Grand Prix avec une belle ambiance parmi les spectateurs. »

de videos

Avec une telle affluence, la sortie du circuit a suscité des embarras de circulation : « Le circuit n’est pas entouré de six autoroutes directement à sa sortie, donc c’est évidemment difficile. De plus, il y a eu deux accidents qui ont rallongé le temps de circulation d’environ 45 minutes. Malgré ça, je tiens à souligner la très bonne collaboration avec la police fédérale. Nous avons aussi eu des retours de personnes trouvant que l’accès au circuit était plus simple que les années précédentes. »

Si l’avenir du Grand Prix est assuré pour 2023, Vanessa Maes garde aussi un œil à plus long terme tout en soulignant les difficultés pour avoir une place au prochain calendrier : « On va y aller étape par étape. C’est confirmé pour 2023, mais on discutera pour le plus long terme en temps voulu. C’était très difficile de signer pour 2023 car les places sont chères. Mais, parmi les Grand Prix en fin de contrat, nous sommes les premiers à avoir resigné. »

Il faudra attendre quelques semaines encore pour connaître la date de l’édition 2023.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale Coupe du monde 2022

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles