Accueil Ciné-Télé-Revue Télé

La nouvelle vie de LN24 est programmée au 26

Lancée il y a trois ans, LN24 va changer de position. Au sens littéral, car elle va déménager mais aussi au figuré car elle va tenter d’élargir son audience à la tranche d’âge des 18-54 ans.

Stéphane Rosenblatt est une figure du monde de l’audiovisuel belge. Il a enfanté Bel RTL en 1991 et il est aujourd’hui directeur opérationnel de LN24. Il nous accueille à Evere dans un bâtiment que la jeune chaîne s’apprête à quitter. Le 26 septembre, elle déménagera du côté du Cinquantenaire. « Nous allons accentuer notre côté média à 360 degrés tout en travaillant au maximum la transversalité », lâche le Bruxellois. Désormais, LN24 touche à tout et pas qu’à la télévision. Il y a une radio, LN radio depuis ce lundi et… « nous faisons un énorme effort au niveau du digital ». Pour ce faire, la chaîne qui reconnaît ses erreurs de jeunesse pourra travailler dans du flambant neuf tant au niveau de l’outil de production que des studios qui seront bien plus grands et plus fonctionnels que les anciens.

L’objectif est lancé : « Notre part de marché est actuellement de 1 % en moyenne sur une année. Soit ce que fait en France la chaîne France Info. Nous voulons grandir et atteindre, dans les deux années, 3 % de parts de marché ». Un fameux défi, concède Stéphane Rosenblatt. « Nous ciblerons une audience plus large. On ne s’adressera plus uniquement aux groupes sociaux plus élevés et plus éduqués. Nous garderons le même degré d’exigence au niveau de la qualité mais nous espérons attirer la tranche d’âge des 18-54 ans ».

Farid à la météo

Pour cela, il faut du contenu et des journalistes. « Avec le rachat de LN24, nous pouvons compter sur les interactions avec les différentes rédactions. Nous serons plus proches aussi des gens ». Le directeur se plaît à rappeler que LN24 est la chaîne en Belgique francophone qui diffuse le plus d’heures en direct. « Chaque jour, cela représente neuf heures ». Des têtes sont apparues. Il avance plusieurs noms dont celui de Farid, le nouveau Monsieur Météo de la chaîne. « Il compte 250.000 abonnés sur Facebook », précise Stéphane Rosenblatt. Le présentateur ne sera évidemment pas le seul à faire la pluie et le beau temps sur LN24. « Outre le fait que nos émissions ont fort évolué, de nouveaux chroniqueurs sont arrivés. Il y a Bruno Wattenbergh à raison de 4 jours par semaine. Philippe Deraymaeker est présent tous les jours le matin. Nous avons un 18h-19h tout neuf animé par Nicolas Pipyn. De sorte que nous sommes les premiers sur l’info ». Il évoque encore l’émission de Maxime Binet ainsi que le tout nouveau journal de midi basé sur la proximité, avec Emmanuel Beugnet, le rédacteur en chef de LN Radio.

Bref, de quoi attirer plus d’audience. « C’est un défi non-stop et je pense que cela le restera ».

Pierre Nizet

A lire aussi

Voir toutes les news