Un rassemblement le 4 septembre à Bruxelles en faveur du climat et de la biodiversité

Belgaimage-23630310
Belga

«L’objectif, c’est de réveiller le monde politique à la rentrée, après un été dramatique au niveau climatique, pour que les choses avancent plus vite», explique Kim Lê Quang, membre du collectif citoyen.

L’événement vise donc à interpeller le gouvernement belge mais aussi l’Union Européenne afin que ceux-ci «montrent plus de volonté politique pour prévenir et résoudre les problèmes climatiques et accélérer la mise en place du Green Deal et le respect de l’Accord de Paris», indique Rise for climate Belgium, qui cite par exemple la neutralité carbone en 2050, une échéance beaucoup trop lointaine pour le collectif.

Cette action prenant place la veille de la Journée mondiale de l’Amazonie, un accent particulier sera mis sur les problématiques liées à la déforestation et aux droits de l’Homme en Amazonie. L’association brésilienne Espirito Mundo co-organise l’événement et Angela Mendes, fille du syndicaliste militant assassiné Chico Mendes et représentante de l’Alliance des peuples de la forêt brésilienne, sera présente à Bruxelles.

«Nous avons bientôt des élections au Brésil et celles-ci seront cruciales pour déterminer l’avenir de la forêt amazonienne. Actuellement, nous voyons non seulement de la déforestation mais aussi de la pollution liée à l’orpaillage. Sans compter les menaces et les meurtres d’activistes», déplore Aline Yasmin d’Espirito Mundo et de l’Alliance des peuples de la forêt brésilienne. «Des rencontres auront lieu la semaine prochaine avec des parlementaires européens pour discuter de sanctions et de solutions pour favoriser une économie durable en Amazonie.»

L’événement de dimanche proposera un mélange de prises de parole, de concerts et de spectacles. Plusieurs annonces y seront également faites, prévient Rise for climate Belgium.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo