En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Liege Airport: «Ne brûlons pas ce qu’on a adoré. Des milliers de gens en dépendent»

Depuis des années maintenant, la Wallonie a choisi de miser à fond sur le secteur aéronautique comme axe majeur de redéploiement de son tissu économique. Année après année, c’est tout un écosystème qui s’est mis en place.
Edito

Une stratégie qui porte ses fruits : on compte deux fois plus d’entreprises dans le domaine au sud du pays qu’en Flandre.

Avec des participations publiques, à des degrés divers, dans des fleurons comme Safran Aero Boosters, SABCA, Sonaca et Thales. On peut aussi citer le soutien massif des outils financiers wallons dans la compagnie Air Belgium où 7,5 millions d’euros d’argent public ont encore été investis il y a quelques mois. Outre les entreprises – particulièrement actives dans les bassins liégeois et carolos, c’est important de le souligner –, il y a les aéroports en tant que tels. Charleroi pour le transport passager, Liège pour le fret. Deux fleurons qui fournissent des dizaines de milliers d’emplois.

Tout ça pour dire quoi ? Que la Wallonie est « mouillée jusqu’au cou » dans l’aérien. Elle a fait ce choix. Il faut l’assumer. Cela ne veut pas dire qu’il faut laisser tout faire. Bien sûr, le charroi des camions dans des villages est une nuisance inacceptable qu’il faut à tout prix juguler. Bien sûr les vols de nuit doivent être régulés, mais n’est-ce pas ce qu’a fait l’aéroport d’initiative en augmentant sensiblement (de 30 à 45 %) les redevances pour les avions les plus bruyants et qui volent la nuit ? La Wallonie a dépensé 390 millions pour les riverains de ses aéroports. Surtout à Bierset. Un montant consacré aux isolations et rachats de maisons, essentiellement.

Dire que les riverains ne sont pas prix en compte est donc faux. Qu’ils doivent mieux l’être est par contre vrai, sans aucun doute. Mais il faut placer le curseur au bon endroit. Afin de ne pas brûler ce qu’on a adoré. Afin de penser aussi aux milliers de familles qui en dépendent.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles