En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Plus de 500 baptêmes de l’air offerts pour l’anniversaire du Centre Médical Héliporté

Le Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne fête ses 25 ans d’existence. Le dimanche 11 septembre, le site du CMH ouvre ses portes au public à Bra-sur-Lienne avec plein d’animations dont des baptêmes de l’air en hélico, déjà massivement réservés.
Vidéo

Le Centre Médical Héliporté ouvrira ses portes au public le dimanche 11 septembre, de 11 à 18 heures, à la base de Bra-sur-Lienne.

Pour célébrer ses 25 ans d’existence, le CMH proposera diverses animations à destination de toute la famille : baptêmes en hélico, châteaux gonflables, espace cinéma, rétrospective, concerts, boutique, stand info, foodtrucks, etc.

Un programme qui plaît visiblement aux affiliés et gens de la région, particulièrement en ce qui concerne les baptêmes de l’air. « On a bouclé les baptêmes en hélico ce vendredi matin. On est déjà à plus de 560 baptêmes », explique Émilie Grandjean.

Des baptêmes qui ne se font pas avec l’hélico du CMH mais bien avec ceux d’une société privée qui se déplace avec 4 engins sur place.

« L’hélicoptère médicalisé sera là en statique sur la base et notre deuxième hélico médicalisé, parce qu’on en a toujours un en back-up au cas où, sera basé à l’hôpital psychiatrique de Lierneux et prêt à décoller au cas où avec une équipe », développe Émilie Grandjean.

Côté salle de cinéma, le public pourra revoir les épisodes de l’émission « 112, Hélico d’urgence » consacrée au CMH, qui font un carton à chaque diffusion sur RTL-TVI. « On a des pics d’affiliation à chaque diffusion de l’émission. »

Cette journée d’anniversaire sera aussi l’occasion de rencontrer l’équipe du CMH et de découvrir de plus près Lucky, le nouvel hélicoptère médicalisé Airbus, en activité depuis juillet 2021.

de videos

L’accès à la base héliportée sera entièrement gratuit. Au vu des précédentes éditions et en fonction de la météo, on attend entre 2.000 et 3.000 personnes sur le site du CMH.

À l’origine, le Dr Maquoi

Cet anniversaire est également l’occasion de se rappeler les débuts du Centre Médical Héliporté et comment il a vu le jour. L’idée du Dr Luc Maquoi de proposer un service de secours urgent dans la zone rouge de l’Est de la Belgique s’est bien développée depuis ses débuts. D’abord avec une ambulance de réanimation, il a rapidement misé sur la voie héliportée avec la mise en service d’un premier hélicoptère médicalisé en septembre 1997.

Aujourd’hui, le CMH propose un service médical urgent de pointe au départ de sa base de Bra-sur-Lienne grâce à de nombreuses avancées importantes qui sont venues rythmer ces 25 ans d’histoire :

► Depuis 2003, le CMH participe à un projet d’étude visant à examiner l’efficience de l’intervention d’un hélicoptère comme SMUR satellite de la fonction SMUR du CHU de Liège, afin de définir une politique spécifique en ce qui concerne l’intervention d’hélicoptères dans le cadre de l’aide médicale urgente. Ce projet d’étude fait l’objet d’une convention entre le CHU de Liège et le SPF Santé Publique. Précisons que la collaboration entre le CMH et le CHU ne date pas de 2003 et de cette seule convention. Dès 1999, le CHU a mis à disposition du CMH des médecins remplaçants pour assurer la permanence médicale jusqu’en 2008. Et cette collaboration n’a fait que se perpétuer avec notamment des publications scientifiques internationales menées de concert avec l’Université de Liège, sans oublier, les assistants en fin d’apprentissage à la médecine d’urgence qui viennent compléter leur parcours en participant à une ou deux journées d’interventions avec les équipes du CMH.

► Depuis 2009, le CMH a initié un projet d’allumage automatique des terrains de foot afin d’augmenter la sécurité des missions de nuit qui représentent environ 30 % de l’activité. Aujourd’hui, ce sont plus de 200 terrains qui en sont équipés.

► Les médecins qui prestent au CMH sont formés à la réalisation d’échographies extra-hospitalières, ce qui permet d’affiner le diagnostic avant l’arrivée à l’hôpital.

► Depuis 2013, une tarification forfaitaire des missions de secours, quelle qu’en soit la durée a été instaurée. Cela a permis de mieux négocier le remboursement par les différentes mutuelles et de diminuer la part restant à charge du patient.

► Depuis 2017, le CMH dispose d’un hélicoptère de back-up EC145 pour assurer les missions durant la maintenance de l’hélicoptère principal, ce qui permet de maintenir le service à un haut niveau de qualité.

► Depuis juillet 2021, le CMH opère avec la version D3 de l’Airbus EC 145, la plus évoluée de cet appareil dévolu au secours des personnes. Cela a notamment amené une amélioration notable des performances de la machine et, par conséquent, un plus grand confort des patients durant leur transport.

Un soutien indéfectible

Cela fait aussi 25 ans que la population soutient le projet médical du CMH. Aujourd’hui cela correspond à 170.000 personnes qui soutiennent annuellement le projet par le biais de leur affiliation. Ensemble, ces affiliés apportent plus de 50 % du budget de fonctionnement de l’ASBL.

Parmi les autres moyens de financement du CMH, il y a les bénéfices des très nombreuses manifestations et événements organisés à son profit et les donateurs privés qui financent régulièrement l’acquisition d’équipements médicaux de pointe. Et enfin, les communes de la région et les provinces de Liège et de Luxembourg qui apportent un soutien financier indispensable depuis le début de l’activité héliportée à Bra-sur-Lienne.

Un pionnier belge

Depuis sa création, le CMH s’est inscrit comme pionnier dans l’aide médicale urgente héliportée belge. Il n’existe nulle part ailleurs en Belgique un service de ce type, disponible 24/7.

Grâce au CMH, le SPF Santé Publique, bénéficie, sans aucun financement étatique, d’un vecteur de secours héliporté de premier ordre (SMUH) et d’un vecteur de secours terrestre (SMUR) en cas d’indisponibilité du premier. L’efficacité de cet accélérateur thérapeutique n’est plus à démontrer. Le CMH évolue pourtant encore aujourd’hui dans un contexte expérimental. Car, en l’absence de tout cadre légal du secours héliporté, le service délivré depuis Bra n’est toujours pas officiellement reconnu. Malgré cela, le CMH est toujours présent, un quart de siècle après sa création prouvant son utilité au quotidien au travers des 1.200 missions annuelles accomplies.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles