En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Actualités Monde

Ryanair bat encore le record historique du nombre de passagers et menace la Belgique

Ryanair a une nouvelle fois battu son record du nombre de passagers transportés en un seul mois.

La compagnie aérienne en a ainsi embarqué 16,9 millions de voyageurs au mois d’août, ce qui constitue un quatrième record mensuel consécutif et un record en Europe, a indiqué vendredi la compagnie aérienne irlandaise à bas coûts. Dans le même temps, son patron Michael O’Leary s’est dit inquiet des conséquences d’une potentielle récession en Europe. Il a par ailleurs menacé une nouvelle fois de restreindre ses activités en Belgique, affirmant les « passer sérieusement en revue ». Il vise particulièrement celles à Zaventem.

de videos

Ryanair a donc transporté près de 17 millions de personnes durant le mois dernier, une hausse de 52 % par rapport à août 2021. Cette performance constitue un nouveau record historique, le quatrième d’affilée, pour la compagnie irlandaise, dont le pic remontait, avant cela, aux 14,9 millions de personnes transportées en août 2019.

« On devrait arriver à un milliard d’euros de profits pour cette année », s’est réjoui le CEO du groupe, Michael O’Leary, qui prévoit d’augmenter la capacité pour la période hivernale.

Ces excellents résultats ne l’ont cependant pas empêché de craindre l’impact d’une éventuelle récession économique en Europe sur le transport aérien durant la saison hivernale. Une inflation élevée pourrait également causer des problèmes, car les gens prendraient alors moins fréquemment l’avion afin d’économiser de l’argent, s’est-il inquiété.

« Retirer des avions à Charleroi »

Le CEO a par ailleurs menacé la Belgique, où il ne voit aucune croissance pour les 12 prochains mois. Interrogé depuis Dublin par L’Echo, La Libre Belgique et Le Vif, il a confié être en train d’y passer en revue les activités.

« L’aéroport de Zaventem fait partie de ces bases que nous examinons de très près. Je ne peux pas vous garantir que nous ne la fermerons pas cet hiver. Nous pensons aussi retirer des avions à Charleroi », prévient-il dans les colonnes de La Libre Belgique, ajoutant qu’il devrait annoncer la fermeture de plusieurs bases européennes d’ici à deux semaines.

Pour la saison aéronautique d’hiver, la compagnie à bas coûts dispose de deux avions basés à Zaventem et d’une quinzaine stationnés à Charleroi.

Le CEO s’est montré très critique vis-à-vis de la nouvelle taxe sur l’aviation en Belgique, introduite en avril dernier et qui va de 2 à 10 euros, la qualifiant de « m… ». Il a dénoncé l’exemption de taxes belges pour les passagers en transfert.

Michael O’Leary s’en est également pris à Brussels Airport, qui a récemment augmenté ses tarifs. « Zaventem est certainement l’un des aéroports où notre présence est sérieusement remise en cause », a-t-il souligné auprès du Vif.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Monde

Voir plus d'articles