En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Sports Athlétisme

Revivez la 46e édition du Memorial Van Damme en vidéos

La 46e édition du Memorial Van Damme se tenait ce vendredi. Et, le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’il y a eu du spectacle au stade Roi Baudouin. Avec une grande première cette saison et plusieurs records de Belgique à la clé...
Vidéos

Nafi Thiam était à l’œuvre à la longueur plutôt qu’à la hauteur vendredi lors du 46e Mémorial Van Damme, en raison d’un problème à un orteil survenu à l’Euro. La double championne olympique, mondiale et européenne de l’heptathlon a terminé 4e du concours avec un saut à 6m46 alors que Noor Vidts, autre spécialiste des épreuves combinées, a réalisé un nouveau record personnel en 6m40.

Thiam, qui a remporté coup sur coup les titres mondiaux et européens cet été, restait pourtant sur une épreuve à la longueur délicate à Munich, avec un saut à 6m08, loin de ses standards. Vendredi, après trois tentatives quelque peu loupées, la Liégeoise s’est envolée à 6m46, encore à distance respectable de sa meilleure performance de la saison (6m63) et surtout de son record de Belgique de la discipline, réalisé en 2019 à Birmingham (6m83).

Quant à Noor Vidts, elle a tout simplement réalisé le meilleur saut de sa carrière en retombant à 6m40 de la planche, améliorant d’un centimètre son record de 2019 (6m39) réalisé au Portugal. Ce résultat lui a permis de prendre la 6e place sur les sept engagées.

Le concours, qui ne faisait pas partie du programme de la Ligue de Diamant, a été remporté par la Nigériane Ese Brume (6m83).

Au triple saut masculin, le Cubain Lazaro Martinez s’est imposé grâce à une marque mesurée à 17m49 à son deuxième essai. Malgré son retrait après ce saut, il s’est imposé devant le Burkinabé Fabrice Zango (17m40) et le Brésilien Almir dos Santos (16m81).

Yaroslava Mahuchikh plane au-dessus du Van Damme et remporte la hauteur

Yaroslava Mahuchikh aura été l’une des principales actrices de ce 46e Mémorial Van Damme. Vendredi au stade Roi Baudouin, l’Ukrainienne a écœuré la concurrence en remportant la hauteur grâce à une barre effacée à 2m05, nouvelle meilleure performance mondiale de l’année.

Mahuchikh a aussi égalé le record national d’Ukraine et celui du meeting bruxellois, jusqu’ici détenu depuis 2011 par la Russe Anna Chicherova.

L’Ukrainienne, vice-championne du monde à Eugene et championne d’Europe à Munich cet été, a largement battu les Australiennes Eleanor Patterson (1m95), sacrée dans l’Oregon, et Nicola Olyslagers (1m91).

Elle a ensuite tenté de battre le record du monde de la Bulgare Stefka Kostadinova (2m09) mais Mahuchikh a échoué à trois reprises, malgré les vivats du public bruxellois, conscient d’avoir assisté à une performance XXL.

Helena Ponette a été au bout de l’effort pour le record national U23 sur 400 mètres

La jeune Helena Ponette a amélioré son propre record de Belgique U23 du 400 mètres en courant en 51.82 lors du Mémorial Van Damme qui s’est déroulé vendredi au Stade Roi Baudouin à Bruxelles.

«Je suis allée très loin», a expliqué Helena Ponette, qui a pris le temps de récupérer avant de rencontrer la presse. «Je ne m’étais pas très bien sentie pendant toute la journée de vendredi. Mais je voulais bien faire les choses au Mémorial et je suis allée très loin dans ma course «, a expliqué le jeune Belge qui s’est classée deuxième de la course bruxelloise. «J’avais le sentiment d’être en tête, et j’ai été surprise que la Française. J’étais juste un peu court pour revenir. C’est dommage.»

«Je n’avais pas couru sur 400 mètres depuis juin. Je pensais toutefois pourvoir battre le record, même si je me sens un peu fatiguée. Mais course du Van Damme a été fantastique, je ne m’attendais à un tel enthousiasme du public», a indiqué Helena Ponette, qui disputait vendredi son premier Mémorial Van Damme. «Je vais désormais prendre du repos et ne pas courir pendant trois semaines et je vais bien en profiter».

Jake Wightman jongle avec succès entre 1500 et 800 mètres, record personnel pour Crestan

Dernière épreuve sur la piste, le 800 mètres de ce 46e Mémorial Van Damme était très attendu vendredi, notamment avec la présence de l’entièreté du podium des derniers Mondiaux. Mais c’est finalement le Britannique Jake Wightman, champion du monde du 1500 mètres, qui s’est imposé en 1:43.65, son nouveau record personnel.

Il a devancé l’Algérien Djamel Sedjati (1:44.12), vice-champion du monde, et le Kényan Emmanuel Korir (1:44.12), champion du monde à Eugene.

Eliott Crestan a terminé à une très belle 4e place en 1:44.24, ce qui permet à l’athlète du SMAC de battre son record personnel de 60 centièmes, qui remonte aux derniers Jeux Olympiques de Tokyo (1:44.84).

Lors du 1500 mètres dames, la victoire est revenue à l’Irlandaise Ciara Mageean dans un temps de 3:56.63. Elle a devancé la Britannique Laura Muir (3:56.86) et l’Éthiopienne Freweyni Hailu (3:56.94).

La Montoise Elise Vanderelst a terminé en onzième position en signant son meilleur temps de l’année en 4:04.43, à moins de deux secondes de son record de Belgique (4:02.63).

Meilleure performance mondiale de l’année sur 5000m pour Jacob Krop

Le Kényan de 21 ans Jacob Krop a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année en remportant le 5000 mètres du Mémorial Van Damme dans un temps de 12:45.71, vendredi à Bruxelles. Vice-champion du monde à Eugene, derrière le Norvégien Jakob Ingebrigtsen, Krop a battu la marque de son compatriote Nicholas Kipkorir (12:46.33), troisième en 12:50.97 sur le tartan du Roi Baudouin.

Deuxième de la course en 12:46.96, l’Américain Grant Fisher a battu son record national, ce qui lui permet d’établir un nouveau record d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes.

Mondo Duplantis battu à la perche, une première cette saison, déception pour Broeders

L’ogre Mondo Duplantis n’avait pas encore connu la défaite cette saison. Le Suédois, champion olympique, mondial et européen, qui est aussi détenteur du record du monde, a été battu vendredi soir au Mémorial Van Damme. Il a manqué à trois reprises une barre à 5m91, laissant la victoire au Philippin Ernest John Obiena.

Fort de son premier titre mondial, acquis à Eugene grâce à un sublime record du monde (6m21), Duplantis semblait intouchable cette saison. Après un premier saut loupé à 5m61, il a effacé 5m81 d’emblée avant d’échouer à 5m91, une barre franchie par Obiena à son troisième essai.

Duplantis n’avait plus été battu dans un meeting depuis le 26 août 2021, à Lausanne.

Détenteur du record de Belgique avec une barre effacée à 5m85 cette saison, Ben Broeders n’a pas réussi un seul saut vendredi soir. Le Louvaniste, 11e des Mondiaux puis éliminé en qualifications de l’Euro, a échoué, la faute à un manque de profondeur, à trois reprises à 5m41, la première hauteur du concours.

Nouveau record du meeting sur 100m haies pour Jasmine Camacho-Quinn

La Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn a amélioré le record du Mémorial Van Damme, vendredi soir au stade Roi Baudouin. Elle a signé le temps de 12.27, son meilleur chrono de la saison, pour améliorer la vieille marque de la Bulgare Yordanka Donkova (12.42) réalisée en 1986.

Les Américaines Tia Jones et Kendra Harrison, médaillée d’argent des Jeux Olympiques de Tokyo, ont pris les 2e et 3e places dans un temps de 12.38 et 12.40.

C’est le 2e record du meeting réalisé vendredi soir au Mémorial après celui de l’Américaine Kara Winger au javelot (68m11).

Shericka Jackson bat Shelly-Ann Fraser-Pryce dans un duel jamaïcain sur le 100m

La Jamaïque était favorite à la victoire sur la ligne droite féminine et a placé ses deux athlètes aux deux premières places. Shericka Jackson s’est imposée en 10.73, juste devant Shelly-Ann Fraser-Pryce (10.74), quintuple championne du monde de la distance. L’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a terminé 3e en 10.78.

Jackson est passée à un centième d’égaler le record du meeting, détenu par la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah (10.72).

Révélation du sprint belge cette saison, Delphine Nkansa a terminé 8e et dernière en 11.29, à 3 centièmes de son record personnel établi cette année.

Record de Belgique du 400 mètres pour Cynthia Bolingo en 50.19

Cynthia Bolingo, blessée pendant une partie de la saison, a battu le record de Belgique du 400 mètres vendredi soir au Mémorial Van Damme. L’athlète du RCABW a ponctué le tour de piste en 50.19, améliorant d’un dixième sa marque réalisée en 2021 (50.29). Bolingo a terminé 3e de la course derrière la Dominicaine Fiordaliza Cofil (49.80) et la Barbadienne Sada Williams (50.15).

Bolingo avait dû faire l’impasse sur les Mondiaux d’Eugene en raison d’une grave blessure au genou subie aux Championnats de Belgique en salle, qui avait nécessité un passage par la case opération. Revenue à la compétition mi-juillet, elle avait ensuite pris la 7e place de l’Euro de Munich.

Record du meeting et des États-Unis pour Kara Winger au javelot

Kara Winger a réalisé une performance de premier plan vendredi soir au Mémorial Van Damme en remportant le lancer du javelot grâce à un jet mesuré à 68m11. Cette meilleure marque de la saison lui permet de battre le record national des États-Unis et celui du meeting bruxellois.

Winger, vice-championne du monde, a devancé la Japonaise Haruka Kitaguchi (63m45) et la Serbe Adriana Vilagos (63m00), en argent au dernier Euro. L’Australienne Kelsey-Lee Barber, championne du monde dans l’Oregon et médaillée de bronze aux JO de Tokyo, a dû se contenter de la 4e place (61m07).

La Kényane Jackline Chepkoech a elle décroché la victoire sur le 3.000 mètres steeple dans un temps de 9:02.43, son nouveau record personnel. Elle a devancé l’athlète de Bahreïn Winfred Mutile Yavi (9:03.44) et l’Ethiopienne Werkuha Getachew (9:08.03). Détentrice du record du monde, la Kényane Beatrice Chepkoech a dû se contenter de la 11e place en 9:24.73.

Sur le 200 mètres, l’Américain Erriyon Knighton s’est imposé en 20.07, loin de son meilleur temps de la saison (19.49). Troisième des Mondiaux derrières ses compatriotes Noah Lyles et Kenneth Bednarek, il a devancé le Dominicain Alexander Ogando (20.18) et le Canadien Aaron Brown (20.22). Dernier membre des Belgian Tornados à fouler le tartan bruxellois, Robin Vanderbemden a terminé 7e en 21.02, lui qui a couru le double hectomètre en 20.51 cette saison.

Sebastian Kimaru Sawe échoue dans sa quête de record de l’heure

Le Kényan Sebastian Kimaru Sawe, avec 21,250 km, n’est pas parvenu à battre le record du monde de l’heure, vendredi en préambule de la 46e édition du Mémorial Van Damme. Le Britannique Mohamed Farah, avec 21,330 km, conserve donc le record du monde, déjà établi sur le tartan du stade Roi Baudouin le 4 septembre 2020.

Le lièvre kényan Levy Kibet avait pourtant parfaitement effectué sa tâche, imprimant un tempo demandé pendant plus de 28 minutes en faveur de ses compatriotes Sebastian Kimaru Sawe et Kibiwott Kandie.

Sawe a ensuite déposé Kandie après quelques minutes ensemble, se portant même devant les lumières posées le long de la piste, indiquant le tempo à adopter pour battre la marque de Farah.

Porté par un stade se remplissant au fil des minutes, le Kényan de 27 ans a inexorablement vu son rythme baisser. Resté en avance des bases de Farah pendant 56 minutes, l’athlète de 27 ans a échoué à 80 mètres du record.

Cette course a été programmée en l’honneur de Gaston Roelants, Miel Puttemans et Willy Polleunis, légendes de l’athlétisme belge qui étaient parvenues, le 20 septembre 1972, à battre ensemble pas moins de cinq records du monde lors de la même soirée.

Roelants avait amélioré le record de l’heure à Bruxelles et couru le meilleur temps mondial sur les 20 kilomètres, Polleunis s’était emparé du record sur les 10 miles et Puttemans des records mondiaux sur les 3 miles et les 5000 mètres.

Record de Belgique pour Julien Watrin sur le 400 mètres haies, la victoire pour dos Santos

Julien Watrin n’en finit plus de s’améliorer. L’athlète de Dampicourt a une nouvelle fois battu le record de Belgique du 400 mètres haies en bouclant le tour de piste dans un temps de 48.66 (AR: 48.81), vendredi en terminant 4e de la course du Mémorial Van Damme.

C’est la 3e fois cette saison que Watrin, 30 ans, bat le record de Belgique de la distance. Début juin, il avait couru en 48.91, soit un centième de mieux que la marque établie par Marc Dollendorf le 31 juillet 1996 à Atlanta.

Après avoir atteint les demi-finales des Mondiaux à Eugene, il a encore amélioré le record national lors des demi-finales de l’Euro (48.81). Vendredi, il a confirmé qu’il a disputé sa meilleure saison de sa carrière, battant une nouvelle fois le meilleur temps noir-jaune-rouge de l’histoire (48.66).

Brillant champion du monde à Eugene, le Brésilien Alison dos Santos s’est imposé dans un temps de 47.54, passant très proche d’améliorer le record du meeting de l’Américain André Phillips, depuis septembre 1986 (47.51). Dos Santos a devancé l’Américain Khallifah Rosser (47.8) et le Français Wilfried Happio (48.61).

Kévin Borlée s’impose dans le 400m messieurs du programme belge en 45.72

Le rendez-vous bruxellois n’offrant pas de tour de piste estampillé Ligue de Diamant cette année, les organisateurs de l’avant-dernier meeting de la saison du prestigieux circuit international d’athlétisme ont très logiquement décidé d’ajouter un 400 mètres messieurs au programme de la soirée du Mémorial Van Damme.

Avec Alexander Doom, Jonathan Sacoor ainsi que les frères Jonathan, Kévin et Dylan Borlée, cinq membres des Belgian Tornados étaient au départ. L’occasion rêvée pour le public belge de saluer un nouvel été couronné de succès. En effet, les troupes de Jacques Borlée ont d’abord décroché le bronze aux Mondiaux d’Eugene en juillet avant de monter sur la 2e marche du podium lors de l’Euro de Munich.

Kévin Borlée s’est finalement imposé en 45.72, lui qui a couru en 45.12 cette saison. L’Irlandais Christopher O’Donnell a terminé 2e en 45.78, devant Alexander Doom (45.82).

Jonathan Borlée, qui avait dû renoncer aux Mondiaux d’Eugene en raison d’une blessure, a signé son meilleur temps de la saison, 4e en 45.90. Dylan Borlée a fini 5e en 46.07, Sacoor 7e en 46.60.

La Française Amandine Brossier dame le pion aux Cheetahs dans le 400m B

La Française Amandine Brossier a remporté le 400 mètres B du Mémorial Van Damme, mis sur pied pour honorer les Belgian Cheetahs, le relais belge du 4x400 mètres dames. Brossier s’est imposée en 51.74 devant Helena Ponette, qui a signé un nouveau record personnel en 51.82.

Ponette a amélioré de 11 centièmes son précédent record personnel (51.93).

Camille Laus a pris la 5e place en 52.93, devant Imke Vervaet (53.00), Paulien Couckuyt (53.45) et Nina Hespel (54.47).

Cynthia Bolingo disputera elle le 400 mètres du programme de la Ligue de Diamant sur le coup de 20h24. Placée au couloir N.5, elle défiera, entre autres, la Polonaise Anna Kielbasinska, la Néerlandaise Lieke Klaver ou encore la Barbadienne Sada Williams, troisième des derniers Mondiaux.

Revivez les meilleurs moments de ce Memorial Van Damme

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale Coupe du monde 2022

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles