En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Régions Charleroi Actualité de la région de Charleroi

C’est signé: 16 bâtiments bientôt rénovés et 7.600 arbres plantés à Charleroi!

Le contrat de performance énergétique de la Ville de Charleroi, dans le cadre du programme RenoWatt, a été signé par Luminus Solutions, ce mercredi. Cela va se traduire concrètement par la rénovation de 16 bâtiments et la plantation de 7.600 arbres.
Vidéo

de videos

Le contrat de performance énergétique a été attribué ce mercredi à Luminus Solutions, en présence du ministre Philippe Henry, du bourgmestre carolo Paul Magnette, de l’échevin des Bâtiments Xavier Desgain et du CEO de Luminus Grégoire Dallemagne.

Pour rappel, ce marché prévoit la rénovation énergétique de différents bâtiments communaux, à savoir huit écoles (de l’Alouette, Bosquetville, Gohyssart, du Nord, du Roton, industrielle, de la Duchere, et le groupe scolaire situé rue Soleilmont, à Ransart), six complexes sportifs (Mont-sur-Marchienne, Belle-Vue, Asie, Ransart, Roux et de l’Environnement), la crèche de l’espoir et la salle Ballens.

Une signature présentée ce mercredi.
Une signature présentée ce mercredi. - AH

En présence du ministre wallon Philippe Henry.
En présence du ministre wallon Philippe Henry. - AH

Quelques détails

Nous en avions déjà parlé longuement dans nos pages : cet énorme projet de rénovation énergétique concerne donc 16 bâtiments de Charleroi. Les travaux dureront trois ans, pour un montant total (de la conception à la maintenance, en passant par la réalisation) estimé à 76 millions d’euros, soit une trentaine de plus qu’espéré initialement, vu l’augmentation globale des coûts ces dernières années.

L’engagement au niveau des économies d’énergie représentera -51,2 % d’énergies primaires et -58,3 % d’émission de gaz à effet de serre.

Pour rappel, les travaux porteront sur une meilleure isolation des façades et enveloppes, le remplacement des châssis, la pose de panneaux solaires sur les 16 bâtiments, visant une couverture optimale des toitures. Mais aussi une rénovation des chaufferies, l’installation d’une chaudière biomasse, le changement de luminaires et systèmes d’éclairage, et enfin, l’installation ou la modification des ventilations sur la quasi-totalité des sites aux normes actuelles.

Ainsi, à la crèche de l’espoir, à Marcinelle, seront entre autres refaits l’isolation des murs et toitures, les châssis seront remplacés et un bardage en bois sera installé. Au complexe sportif de Roux, l’isolation de la toiture sera revue. Enfin, à l’école de Bosquetville, l’isolation, l’étanchéité et la ventilation seront améliorées, et un bardage en béton sera placé.

La crèche de l’espoir, à Marcinelle.
La crèche de l’espoir, à Marcinelle. - P. Schumacker

Le complexe sportif de Roux.
Le complexe sportif de Roux. - T.Portier

L’école de Bosquetville, à Charleroi.
L’école de Bosquetville, à Charleroi. - P. Schumacker

Un planning pas encore établi

Le complexe sportif de Mont-sur-Marchienne.
Le complexe sportif de Mont-sur-Marchienne. - K. Foucart

Par quel bâtiment commenceront ces travaux ? « Nous n’avons pas encore de planning précis établi. Les entreprises ont 36 mois pour réaliser l’ensemble des travaux de rénovation. On ne sait pas encore par quel bâtiment on va commencer mais j’ai demandé qu’on s’occupe en priorité du centre sportif de Mont-sur-Marchienne. Mais les seize bâtiments vont devoir être rénovés endéans les 36 mois, ce qui représente un sacré défi pour ces entreprises. Et ça sera assez rapide aussi », explique Xavier Desgain, échevin carolo de la Transition énergétique.

Plus de 7.000 arbres plantés

Ces chantiers, en plus de faire appel à des entreprises locales et de permettre la formation de nombreux ouvriers, au travers de 26.000 heures dédiées à la formation, auront donc un impact positif pour l’environnement. Luminus Solutions s’engage en prime à compenser les émissions de CO2 restantes après les travaux via la plantation de 7.600 arbres dans les environs de Charleroi. Cela rendra le projet neutre en carbone. Enfin, des actions de sensibilisation seront déployées afin de garantir la bonne atteinte des performances.

Xavier Desgain.
Xavier Desgain. - AH

La fin des travaux est prévue à l’horizon 2025.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Charleroi Actu

Voir plus d'articles