En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Sports Sports moteurs

Moto : le pilote belge Xavier Siméon met un terme à sa carrière

Le pilote belge va désormais se concentrer sur d’autres activités.

Xavier Siméon a décidé, à 33 ans, de mettre un terme à sa carrière de pilote professionnel. Le motard, vainqueur d’une course en Moto2 en 2015, champion du monde d’endurance EWC en 2021 et double lauréat des 24 Heures du Mans, va désormais se concentrer sur d’autres activités, comme le coaching au sein de l’académie belge de moto basée à Mettet. Zelos, son management, l’a annoncé jeudi.

«J’ai atteint le sommet de ma carrière avec un titre de champion du monde d’endurance. J’ai réalisé à quel point j’ai été chanceux de vivre ma passion pleinement, mais aujourd’hui, mon futur est ailleurs», a-t-il déclaré. «Il faut savoir tirer sa révérence au bon moment, et le mien est arrivé. Je souhaite désormais transmettre ma passion et toute mon expérience aux jeunes talents belges qui veulent percer.»

Le Bruxellois, qui réside une partie de l’année à Andorre, va donc accompagner le Belge Barry Baltus, actif actuellement en Moto2. «Je souhaite désormais transmettre ma passion et toute mon expérience aux jeunes talents belges qui veulent percer. Je pense bien sûr à Barry Baltus mais aussi à ceux qui doivent encore faire leurs armes.»

Xavier Siméon a lancé sa carrière en Superstock, catégorie où il a remporté le titre européen en 2006. Il a ensuite fait le bond vers le Superstock 1000, où il a remporté le championnat en 2009 avec Ducati. Il s’est lancé ensuite en Moto2, l’antichambre de la MotoGP, où il disputa 10 Grands Prix lors de la saison 2010. Il restera dans la catégorie jusqu’en 2017, compilant 127 départs, 1 victoire, acquise au GP d’Allemagne sur le tracé du Sachsenring en 2015, et 4 podiums.

Il est passé en MotoGP lors de la saison 2018, lors de laquelle il débuta 17 courses au guidon d’une Ducati. Il rejoint ensuite la MotoE avec Energica lors des exercices 2019 et 2020, où il termina trois fois sur le podium, sans pour autant s’imposer, et 5e du championnat en 2019.

Xavier Siméon a ensuite rejoint Suzuki et l’endurance, catégorie dans laquelle il a remporté le titre mondial en 2021 avec les Français Gregg Black et Sylvain Guintoli. Ensemble, ils ont enlevé les 24 Heures du Mans à deux reprises (2021, 2022).

Xavier Siméon ne terminera donc pas la saison actuelle en EWC, qui se ponctuera au Bol d’Or, sur le circuit du Castellet, le weekend prochain dans le Var. Début juin, le Belge a terminé 4e des 24 Heures de Spa-Francorchamps, perdant le podium dans le dernier tour.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale Coupe du monde 2022

Aussi en Sports moteurs

Voir plus d'articles