En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Sports Sports moteurs

Rallye de Grèce: Sébastien Loeb en tête après la 1re étape, Thierry Neuville est 4e

Neuville est plutôt satisfait de cette journée de vendredi.

Sébastien Loeb (Ford Puma) occupe la tête du rallye de Grèce, à l’issue de la première étape de la 10e des 13 manches du championnat du monde WRC, vendredi en fin de journée à Lamia.

À l’issue de la 7e spéciale, le nonuple champion du monde âgé de 48 ans devance de 1.7 seconde son compatriote et équipier Pierre-Louis Loubet (Ford Puma) qui a perdu 10 secondes dans la dernière spéciale du jour et la tête du classement. Le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) occupe la 3e place à 8.7 secondes

Thierry Neuville, vainqueur de la première spéciale jeudi soir et deuxième à mi-journée après trois spéciales, est le premier pilote Huyndai. Il pointe en 4e position à 16 secondes de Loeb. Le Saint-Vithois précède ses deux coéquipiers, l’Espagnol Dani Sordo, 5e à 22.2 secondes, et l’Estonien Ott Tänak, 6e à 31.1 secondes. « Chaque spéciale semble être un rallye différent. Chaque spéciale a des caractéristiques différentes, une adhérence différente », a déclaré Neuville. « Cet après-midi, nous avons pu anticiper un peu. Nous sommes quatrièmes, à 16 secondes de la tête. Dans l’ensemble, ce n’est pas si mal, surtout quand on sait que les pilotes qui nous précèdent maintenant se sont tous élancés bien après nous. »

Le leader du championnat le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota) occupe la 9e place à 1 : 07.8 après avoir dû ouvrir la piste.

À l’issue de la première spéciale de la journée, Thierry Neuville avait perdu sa position de leader du général en raison de la poussière. Les organisateurs avaient décidé de faire partir les voitures toutes les trois minutes. À certains endroits, la visibilité était mauvaise et les pilotes, dont Neuville, ont beaucoup protesté. L’organisation a immédiatement anticipé les critiques et a décidé par la suite de faire partir les pilotes toutes les quatre minutes.

Sébastien Loeb s’est emparé de la première place dès la 2e spéciale (la première de vendredi). Dans les trois rallyes où il a pris le départ cette année, l’Alsacien s’est retrouvé en tête et au Monte Carlo, il s’est même imposé. Après un peu plus de la moitié de la première journée de compétition, Pierre-Louis Loubet est entré en scène. Le Français a remporté sa première spéciale en WRC (la 5e) et pris la tête du rallye avec 3.3 secondes d’avance sur Lappi. Loubet a également été le plus rapide dans l’étape suivante (ES 6) et a augmenté son avance (3.6 sur Lappi).

Dans la dernière spéciale du jour, le vétéran est passé à l’attaque. Non seulement Loeb a remporté sa troisième spéciale de la journée, mais il a également repris la tête de la course à Loubet.

De tous les pilotes de pointe, seul Craig Breen (Ford Puma Rally1) n’a pas eu de chance. L’Irlandais a eu une crevaison et a dû s’arrêter pour changer sa roue. Au classement, cette malchance se traduit par une onzième place à 2 : 15.3 de Loeb.

Samedi, la 2e étape comprendra six spéciales avant les trois dernières dimanche.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo Coupe du monde 2022

Aussi en Sports moteurs

Voir plus d'articles