En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Situation de plus en plus en problématique dans ce Carrefour Express (photo)

Pour la troisième fois en quinze jours, le magasin de proximité de Vilvorde a été la cible d’un vol à main armée. Une situation problématique que le bourgmestre dénonce.

Jamais deux sans trois, a-t-on l’habitude de dire. Mais lorsqu’il s’agit d’événements négatifs, ce dicton est plutôt mal venu. Il suffit de demander au bourgmestre de Vilvorde ce qu’il en pense. Pour la troisième fois en moins de quinze jours, Hans Bonte a vu l’un de ses commerces être victime d’un vol à main armée. Toujours le même : le Carrefour Express situé dans l’Ensorlaan James.

Pour le personnel du magasin, ce samedi a été une nouvelle journée marquée par la peur. Vers 7h30, deux malfrats sont entrés dans le Carrefour Express en menaçant les personnes présentes avec une arme. Le personnel a dû remettre de l’argent aux cambrioleurs qui ont ensuite pris la fuite. Un moment difficile qui avait déjà été vécu le lundi 29 août dernier… et dimanche passé !

Pour Hans Bonte, bourgmestre de Vilvorde, la colère est grande. « Il semble que notre ville soit sous l’emprise d’une bande de voleurs et nous ne pouvons ignorer la douloureuse conclusion que notre police manque de personnes et de ressources pour agir plus efficacement et faire les efforts de prévention nécessaires », déclare-t-il à Belga avant de lancer un message à la ministre de l’Intérieur. « Elle doit se réveiller ».

Du côté de la police, on tire également la sonnette d’alarme sur le manque structurel de leurs services. « Le fléau des braquages à Vilvorde montre aussi la faillite du plan fédéral. La poursuite de la réduction des effets du Plan Canal sur le personnel doit être arrêtée immédiatement et les nouveaux agents fédéraux doivent à nouveau renforcer structurellement le Plan Canal. »

Le bourgmestre de Vilvorde souhaite mettre en place une ’Flash Team’ pour mieux protéger les commerces mais en raison des « problèmes structurels », sa police ne peut plus gérer seule une telle équipe. « C’est pourquoi je vais utiliser mon autorité pour réquisitionner des agents fédéraux », a-t-il annoncé.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles