Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

La ministre Schyns prévoit 400.000 euros pour lutter, à l’école, contre le tabac, le cannabis, l’alcool et la cyberdépendance chez les jeunes

Illustration © DR
Illustration © DR

La Ministre entend multiplier le nombre d’écoles offrant aux élèves de l’enseignement secondaire des programmes de sevrage tabac/cannabis. Un budget de 400.000€ est prévu pour la prochaine rentrée scolaire. Ce programme doit permettre aussi de sensibiliser les élèves à d’autres dépendances : l’alcool et… internet.

« On lutte aussi contre le décrochage scolaire »

La lutte contre les assuétudes est déjà entrée à l’école. En 2011, Au Collège des Aumônier du Travail de Charleroi, Frédéric Hublet, un éducateur spécialisé, était chargé d’un projet pour lutter contre ces addictions néfastes tant à l’individu lui-même qu’à ceux qui l’entourent. Il a mis en place un projet pilote évolutif qui concerne le tabac, le cannabis et l’alcool. C’est cette méthode que la ministre veut élargir à d’autres écoles.

Ce que pensent les élèves qui ont dit « stop »

Sans oublier d’autres assuétudes apparues plus récemment comme celles liées à l’utilisation frénétique d’Internet : l’angoissante cyberdépendance qui peut aussi mener à des situations très délicates. « Nous nous formons à cette problématique », confirme Frédéric Hublet.

Même si on est à la pointe de ce combat à Charleroi, des établissements scolaires d’autres régions sont également concernés : on en trouve à Mouscron, Braine-le-Comte, Soignies, Verviers, Namur, Quiévrain ou Ans. La liste n’est pas exhaustive et elle concerne des écoles de tous les réseaux.

Tous les détails dans nos éditions digitales.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo