Accueil Ciné-Télé-Revue People

Rendre un dernier hommage à la Reine? Voici pourquoi il faudra s’armer de patience

Alors que la Reine a entamé, ce dimanche, son dernier « grand voyage » à travers son Royaume avant ses funérailles en l’abbaye de Westminster lundi prochain, le public se masse près de Buckingham. Et tourne en rond…

La Grande-Bretagne a toujours été un modèle du genre : aucun autre pays n’organise des cérémonies officielles aussi fastueuses et millimétrées. Mais ces jours-ci, on ne cessera de le répéter, tout le monde semble dépassé. Comme si le ciel était tombé sur la tête des Britanniques, ce 8 septembre. Les autorités ont beau déployer tous leurs efforts, les ouvriers s’affairant sans cesse aux abords de Buckingham pour préparer ce triste grand jour du 19 septembre (les barrières nadar sont déjà disposées sur les kilomètres de parcours du cortège, les Union Jack sont hissés et, plus pratiquement, les sanitaires temporaires sont, eux, installées dans les parcs), difficile de contenir cette foule par dizaines de milliers. Plusieurs rues aux abords de Buckingham Palace ont ainsi été fermées à la circulation et les stations de métro ressemblaient, en ce dimanche, à l’affluence d’une heure de pointe durant la semaine. Dès lors, si vous aussi, à l’instar de ces milliers (cela se comptera peut-être en millions) de Britanniques souhaitez rendre un dernier hommage à la Reine, il faudra vous armer de patience. Après, bien sûr, avoir eu la chance de dénicher un ticket de train ou d’avion pour Londres.

Déposer un bouquet de fleurs : mission impossible ?

On l’écrivait hier, impossible d’atteindre, depuis samedi, les grilles du palais royal. Il faut se contenter de ses abords, à St James’s Park ou Green Park. C’est ici qu’un panneau « Floral Tribute » indique au public où se rendre pour déposer un bouquet de fleurs. Mais voilà : la foule arrivant de plusieurs entrées de ces deux immenses parcs est tellement dense que tous ne peuvent pas atteindre cet endroit précis près de Buckingham. « On nous a dit de traverser le Mall puis d’aller sur notre droite. On sait qu’on n’atteindra pas Buckingham », nous dit cette Britannique venue, comme beaucoup, en famille, deux bouquets pour la Reine à la main. Et comme il faut compter deux bonnes heures pour traverser les deux parcs et quelques notions de « slalom » parmi la foule, certains préfèrent se recueillir en chemin. Autour d’un arbre au pied duquel les bouquets fleurissent, ou face à la statue en hommage à la reine mère, la maman d’Elizabeth II, disparue en 2002. Et à défaut de pouvoir se rendre à l’abbaye de Westminster qui restera fermée jusqu’aux funérailles et autour de laquelle il est demandé de ne déposer « aucun hommage » à la Reine.

de videos

A lire aussi

Voir toutes les news