En ce momentCoupe du monde 2022Nouveau Ciné-Télé-RevuePermis de conduire Accueil Régions Mons Actualité de la région de Mons-Borinage

Juifs et musulmans pourront bientôt être enterrés au cimetière de Quiévrain

Ce mardi se tenait le conseil communal de Quiévrain. Il a adopté la création d’une parcelle multiconfessionnelle au cimetière. Bientôt, les défunts de toutes les religions pourront y être enterrés.

L’accord de principe a été validé à l’unanimité lors du conseil communal de Quiévrain. Le cimetière de la commune pourra donc accueillir une parcelle multiconfessionnelle. Cette requête émane de l’opposition PS, à la demande de riverains. « Ceux qui n’ont pas de parcelle dans leur commune vont vers une autre. Pour Quiévrain, ils partaient vers Hensies. Les cimetières des autres communes se remplissent et donc ça ne les arrange pas », explique Jean-Pierre Landrain, conseiller communal PS.

Jean-Pierre Landrain et le PS ont mis la question sur la table.
Jean-Pierre Landrain et le PS ont mis la question sur la table. - V.P

Pour Gaël Robillard, échevin des Cimetières à la commune de Quiévrain, il est important de répondre aux besoins des citoyens. « Une semaine avant, j’avais déjà reçu la demande d’un citoyen. On avait déjà eu une réflexion à ce sujet. On doit être capable d’accueillir tous nos citoyens. Avant, il y avait beaucoup de rapatriements. Mais aujourd’hui, ils sont aussi belges que nous, belges de cœur. Ils veulent rester dans le pays dans lequel ils ont vécu tout en respectant leur confession. »

S’adapter à tous

À présent, la commune doit étudier les différentes possibilités pour aménager le cimetière. « Je pense que ça se fera mais pas du jour au lendemain. Il faut étudier la faisabilité. Il faut travailler prudemment pour respecter les besoins particuliers des différentes religions. La demande émane de citoyens musulmans. Ils doivent, par exemple, avoir la tête orientée vers La Mecque », explique Gaël Robillard avant d’ajouter : « Ce n’est pas un grand aménagement en soit, mais ça doit être bien fait. » La majorité présentera son plan lors d’un prochain conseil communal.

Gaël Robillard, échevin des Cimetières, souhaite que le cimetière accueille toutes les religions.
Gaël Robillard, échevin des Cimetières, souhaite que le cimetière accueille toutes les religions. - V.P

Une parcelle multiconfessionnelle doit pouvoir accueillir toutes les religions. Une pratique n’étant pas l’autre, le cimetière s’adaptera. « À partir du moment où on met en place une parcelle multiconfessionnelle qui applique une adaptation, on réfléchira au cas par cas pour respecter au mieux la volonté des familles. »

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Mons Actu

Voir plus d'articles