En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil Régions Brabant wallon Actualité de la région du Brabant wallon

Olala.art, un nouveau média culturel fait son apparition à Ottignies-Louvain-la-Neuve

Plusieurs acteurs culturels de la commune décident d’unir leur force et leur amour de la scène. Son seul impératif : donner du plaisir et embarquer le public dans le monde du spectacle.

Grâce à la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Le Vilar, La Ferme ! et le Centre culturel unissent leur amour de la scène pour lui donner un rayonnement encore plus important. OLALA.art, c’est une nouvelle plateforme culturelle en ligne pour renouer avec les émotions intimes, individuelles et collectives que la culture sous toutes ses formes induit en chacun de nous.

Avec la complicité des opérateurs culturels, Olala se présente comme le blog d’un chroniqueur féru de culture et curieux de tout. Ce dernier promène sa plume au fil de leurs actualités, au gré de leur saison mais aussi de ses envies. En toute indépendance, il se glisse ainsi dans les coulisses et raconte les anecdotes, les éclats de rire, les difficultés, les joies, le stress et toutes ces petites histoires qu’engendre le travail de création. Son seul impératif : donner du plaisir et embarquer le public dans le monde du spectacle.

Un pôle culturel

Du « quoi » au « pourquoi », il n’y a qu’un pas (de danse) qu’il est naturel de franchir. Avec Olala, la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve souhaite soutenir ses opérateurs culturels et réaffirmer sa place de Pôle culturel du Brabant wallon. David Da Camara et Hadelin de Beer sont respectivement sortant et actuel échevins de la Culture de la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve. « Pas seulement parce qu’il en a été décidé ainsi lors de la création de la Province du Brabant wallon en 1995. Parce que la combinaison d’un riche terreau associatif et artistique préexistant à Ottignies avec le véritable moteur culturel qu’a été l’arrivée de l’UCLouvain à la fin des années 1970 a fait de notre ville à la fois une scène et un laboratoire impressionnants de richesse, de qualité et de diversité », souligne David Da Camara.

Un terreau culturel exceptionnel incarné d’ailleurs par des personnalités singulières. « Tout ceci a été rendu possible notamment grâce à la lucidité visionnaire de personnalités d’envergure, Valmy Féaux, Yves du Monceau, Michel Woitrin, qui ont su inscrire la culture non seulement comme une exigence mais comme une évidence au cœur du développement urbain », souligne Hadelin de Beer. « Aujourd’hui, comme pour leur rendre hommage, tous les acteurs et les opérateurs culturels du Pôle collaborent avec intelligence et avec passion à la co-construction de la cité. » Et justement, Olala constitue une occasion en or de retracer cette épopée par l’entremise de celles et de ceux, artistes, opérateurs, politiques qui y ont largement contribué.

Notre sélection vidéo
Sudinfo

Aussi en Brabant wallon Actu

Voir plus d'articles