En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsStar AcademyPermis de conduire Accueil Régions Liège Sport local à Liège

Steve Dessart et Manu Valoir se sont confiés dans LaMeuse Foot et c’était passionnant

Initiée par La Meuse Liège la saison dernière, votre émission 100 % football liégeois s’ouvre aux rédactions de Huy-Waremme et Verviers. Ce mercredi, Steve Dessart (Waremme) et Manu Valoir (Stockay) se sont confiés durant 1h15 et c’était passionnant !
Vidéo

de videos

Le grand studio de notre rédaction centrale namuroise a ouvert ses portes à Steve Dessart et Manu Valoir. Deux personnalités au riche vécu footballistique. Le premier a évolué à Liège, à Seraing RUL, Malmedy, Spa, Bas-Oha, Hannut, Visé, l’Union Saint-Gilloise et Hamoir avant d’arriver à Waremme à l’été 2020 comme joueur entraîneur. Cette saison, il se concentre sur son rôle de T1. Le second a joué à Visé, Sprimont-Comblain, La Calamine, Cité Sports, Rocherath, Battice, a été coach de jeunes à Visé et a entraîné deux saisons l’équipe B, puis les Espoirs de Seraing avant de débarquer à Stockay durant cette entre-saison.

« L’arrivée de José Lardot n’est pas

incompatible avec notre projet jeunes »

On s’attendait à une discussion passionnante, on a été servi. Durant 1h15, nos deux invités se sont confiés avec franchise, notamment au sujet du futur de leur club. Car le Royal Stade Waremmien et le RRC Stockay sont tous les deux à un tournant de leur histoire, plus ambitieux que jamais. Les imaginer en Nationale 1 est-il réaliste ? « L’arrivée de José Lardot n’est pas un problème si tout le monde avance dans la même direction. Il a permis d’attirer Miguel Dachelet et Erwin Senakuku mais n’a pas l’intention de se priver de tous les jeunes du club. Les ambitions ne sont pas forcément incompatibles avec le projet jeunes. On devrait bénéficier assez vite d’un nouveau synthétique, les installations seraient alors aux normes de la N1. Mais n’allons pas trop vite en besogne », glisse Steve Dessart, mentor wawa. « Ce qui m’a marqué à Stockay, c’est le côté familial du club, avec des bénévoles fantastiques. Mais c’est vrai que l’arrivée de Marc Grosjean, une de mes plus belles rencontres footballistiques, a pour but de tendre vers une professionnalisation du club. Par contre, on est beaucoup moins avancé que Waremme à ce niveau-là. Stockay en N1 à court terme, ce n’est pas possible car les installations ne sont pas aux normes, on repart de zéro au niveau de l’équipe, etc. Le projet est très intéressant mais prendra du temps », avoue Manu Valoir, son homologue stockali.

« Il faut encadrer les arbitres »

L’arbitrage aussi a été au cœur des discussions, par la pénurie d’hommes en noir et les critiques, justifiées ou non, qu’ils reçoivent chaque week-end. « Il y a un vrai problème, je suis entièrement d’accord avec vous. Sans arbitres, il n’y a pas de foot mais j’ai l’impression que ça n’intéresse plus les jeunes. Les arbitres, il faut les encadrer, les soutenir et ça passe également par notre comportement en tant que coach sur le bord du terrain car je suis conscient que je m’emporte parfois », lance Steve Dessart.

Dire que ceci n’est qu’un résumé ! En vous plongeant dans la vidéo, vous remarquerez qu’il a aussi été question de leur philosophie, de leur passion, du début de saison, de l’intégration des U23 dans les séries nationales, de leurs meilleurs souvenirs, des projets pas encore assouvis. Quand on vous disait que cette rencontre s’était avérée aussi passionnante qu’espéré !

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en Liège Sport

Voir plus d'articles