En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Régions Brabant wallon Actualité de la région du Brabant wallon

Douze ans de prison ferme requis pour des faits de viol sur deux mineures à Nivelles

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a examiné jeudi un dossier mettant en cause un ancien Nivellois, né en 1983, accusé de faits de viol sur deux enfants de la dame dont il était le compagnon de 2008 à 2016.

Les faits ont été révélés par une des victimes en 2021 et le ministère public, qui souligne leur gravité, a requis contre le prévenu une peine de 12 ans d’emprisonnement suivie de 10 ans de mise à disposition. Le prévenu nie l’ensemble de ce qui lui est reproché et ses avocats ont plaidé l’acquittement à titre principal. Le tribunal rendra son jugement le 6 octobre.

Les faits ont été révélés alors que le prévenu ne vivait plus à Nivelles et était séparé de la mère des deux victimes. À l’occasion d’un conflit familial aigu survenu en 2021, la police locale est intervenue et a proposé qu’une psychologue du Service d’aide aux victimes discute avec les jeunes filles dans le cadre de ce conflit. C’est à cette occasion qu’une des adolescentes a révélé qu’elle avait subi des attouchements puis des viols, de la part de son ancien beau-père, durant huit ans. Les premiers faits auraient commencé alors qu’elle avait six ans. Sa sœur cadette a été interrogée par la suite, et a indiqué qu’elle avait été victime de faits identique, commis par le même suspect.

«Je n’ai rien fait de tout cela», a affirmé le prévenu jeudi à l’audience, tandis que les deux victimes étaient en larmes sur le banc des parties civiles. Si les avocats de la défense ont relayé les dénégations de leur client en pointant certaines contradictions et incohérences dans les déclarations des jeunes filles, le ministère public, lui, estime qu’il n’y a aucun doute sur la culpabilité de l’ancien Nivellois. Constatant que l’intéressé ne faisait preuve d’aucune remise en question, la substitut a requis 12 ans d’emprisonnement contre lui, plus 10 ans de mise à disposition du tribunal d’application des peines.

Le tribunal rendra son jugement le 6 octobre.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Brabant wallon Actu

Voir plus d'articles