La Brasserie des Fagnes (Mariembourg): une vraie attraction touristique

Un endroit qui attire beaucoup de touristes.
Un endroit qui attire beaucoup de touristes. - FB

Il ne faut pas confondre la Fagne et les Fagnes. La (petite) Fagne, à cheval sur le sud de nos provinces de Namur et du Hainaut, pénètre également en France dans l’Avesnois. C’est la Meuse qui la sépare de la Famenne. La tradition brassicole y est ancienne. À Mariembourg, la Brasserie des Fagnes compte un quart de siècle, à l’initiative de celui qui l’anime toujours et l’a fait diablement grandir : Frédéric Adant. Un développement qui n’est pas prêt de s’arrêter puisque la Brasserie a repris le site désaffecté de l’usine Saint-Roch de Couvin (fonderie à la longue histoire) où elle installera ses activités dans les prochaines années (travaux en cours).

La Brasserie des Fagnes (jadis la « Super des Fagnes ») a été conçue, dès sa création, comme une brasserie touristique. Pas étonnant qu’elle soit aujourd’hui l’un des sites les plus fréquentés de Wallonie. Qu’on ne s’y trompe pas, c’est d’abord une brasserie, qui soigne ses propres marques mais produit également à façon. Les cuves sont apparentes, intégrées à un vaste espace d’accueil et reliées directement aux pompes à bière du bar. Fraîcheur garantie ! Ce bar n’est qu’une partie du restaurant proprement dit (quatre chefs s’y affairent) qui décline une vraie carte et dépasse le chapitre de la petite restauration. Les enfants bénéficient d’une plaine de jeux extérieure et d’un espace d’animation intérieur. Et la Brasserie est aussi un musée. Elle reproduit le site de l’ancienne ferme-brasserie chimacienne Degauquier, active de 1858 à 1977. Une immersion plaisante et nostalgique. On visite à sa guise, seul ou en groupe, avec un guide ou en utilisant les bornes interactives.

Et ce qui ne gâche rien, la bière est bonne et reconnue ! La Triple (9º) joliment cuivrée, qui refermente en bouteille, vient d’obtenir le bronze aux récents World Beer Awards. Et c’est l’or qui a consacré la « Blood Orange », une petite dernière qui a déchiré au plus chaud de l’été. À base d’oranges sanguines (moins sucrées), elle dégage une douce amertume et fait la part belle aux agrumes. Avec des glaçons, elle s’apparente réellement à un cocktail léger en dépit de ses 7º. Jamais en retard d’une idée, la Brasserie a aussi conçu une Cuvée Junior aux arômes de caramel et de cola qui titre 0,5º et offre ainsi une alternative aux sodas chargés de sucre. Si vous appréciez les mûres et le cassis, la « Fruit des Bois » (6º) est faite pour vous dans sa robe rougeâtre. Les adeptes d’une bière puissante trouvent une réponse dans la « 4 céréales », parfumée et complexe (8,5º). La Fagnes Blonde et la Brune affichent 7,5º l’une comme l’autre. Et la liste est encore longue. Le reste se découvre sur place !

La Brasserie des Fagnes, 26 route de Nismes, 5660 – Mariembourg. 060/31.39.19. Ouverte du mardi au jeudi de 11 à 21h et du vendredi au dimanche 10h/23h. La réservation est plus que recommandée. Différentes formules de visite (à partir de 8€ avec dégustation et verre en cadeau). Brasseries à visiter en Wallonie : www.visitwallonia.be/bieres Festival vapeur. Tout proche de la Brasserie des Fagnes, le site du Chemin de fer à vapeur des Trois Vallées est en fête les 24 et 25 septembre. Cinq locomotives en circulation, huit départs chaque jour (entre 10 et 20h). Un parcours dépaysant, séduisant, dans une magnifique nature de Nismes à Treignes en passant par Olloy et Viroin. Musée passionnant, même pour les non initiés. 060/31.24.40.(www.site.cfv3v.eu)

Notre sélection vidéo
Aussi en Recettes