Nouvelles aides du gouvernement pour les ménages face aux factures d’énergie trop élevées: tout savoir en 20 questions!

iStock-1157025920

De quelle aide parle exactement le gouvernement ? D’un « paquet de base » de 5.000 kWh de gaz et de 1.500 kWh d’électricité à un prix avantageux. Cela se traduira dans une réduction de 135 € de votre facture mensuelle de gaz et de 61 € de celle d’électricité, en novembre et en décembre, les deux mois sur lesquels portera la mesure. On frôle les 400 € en deux mois (392 €). Pour ceux qui se chauffent en mazout, plus nombreux en Wallonie, le chèque de 225 € est porté à 300 €.

➜ Que dois-je faire pour toucher ces aides ? La réponse ICI.

Chacun a-t-il droit à ces aides, quel que soit son revenu ? Le gouvernement a mis les limites de revenu suivantes : les isolés dont le revenu annuel net imposable ne dépasse pas 62.000 € ; les couples dont le revenu annuel net imposable ne dépasse pas 125.000 €. D’après le ministre des Finances, cela équivaut à un salaire poche net de 3.000 € par mois pour un isolé et de 5.000 € par mois pour un couple (certains experts évoquent plutôt 6.000 € net, il y a donc visiblement encore un peu de flou). Cela ne signifie pas que vous ne toucherez rien si vous dépassez ces montants, mais le fisc vous en reprendra une partie via vos impôts futurs.

➜ Contrat fixe et variable, même aide? Pour les pensionnés ou pas ? Et si je gagne trop ? Toutes les réponses ici.

➜ Si j’ai reçu le chèque mazout de 225 €, vais-je en recevoir un nouveau de 300  € ?

On reparle de chômage temporaire, de droit passerelle. Cela signifie quoi exactement ? Le régime de « chômage temporaire énergie » sera activé et calqué sur la mesure prise lors du Covid ; les travailleurs toucheront 70 % de leur rémunération plafonnée (au lieu de 65 %) et 6,10 € par jour de chômage. Un droit passerelle temporaire sera accordé aux indépendants qui doivent suspendre leur activité en raison des difficultés avec leur facture énergétique.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo