En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Sports Hockey

ION Hockey League: le Léopold et le Racing perdent des plumes

Le Léopold, auteur d’un partage 2-2 avec le Dragons, dans le choc de la 4e journée d’ION Hockey League, a néanmoins profité de la défaite à domicile du Racing devant l’Herakles (2-4) pour prendre seul la tête du classement de DH messieurs, dimanche.

Les 2 clubs ucclois avaient réussi un sans-faute avant d’aborder cette 4e journée de championnat. Mais, ce dimanche, ils ne sont pas parvenus à poursuivre sur leur lancée même si le Léo reste toujours invaincu après un partage logique face au Dragons.

Léopold – Dragons : 2-2. L’affiche de cette 4e journée n’a pas livré de vainqueur. Un match plein et spectaculaire qui a débuté dès la 4e minute de jeu avec un but sur penalty de Blake Govers. La réplique de Tom Boon ne tardait évidemment pas sur p.c. (8e). En seconde période, l’attaquant des Red Lions soignait ses statistiques impressionnantes en signant un nouveau doublé, et, en portant son total personnel à 12 réalisations. Les Anversois étaient volontaires et offensifs. Ils étaient d’ailleurs récompenses de leurs efforts à 8 minutes du coup de sifflet final sur un penalty transformé par Nicolas Della Torre. La fin des débats était indécise mais le Léo ne parvenait pas à passer au-dessus et devait se contenter d’un partage logique. A noter la prestation remarquée des 2 gardiens, Romain Henet et Loic Van Doren, qui ont multiplié les arrêts de grande classe durant 70 minutes.

Racing – Herakles : 2-4. Après avoir surpris le Dragons (3-0), vendredi soir, les Lierrois entendaient bien remettre le couvert lors de leur déplacement chez les champions en titre. Un retour en grâce confirmé à Uccle puisque les visiteurs sont parvenus à infliger leur premier revers de la saison aux hommes de Xavier De Greve, incapables de trouver la parade pour se mettre au niveau des Anversois, du moins au niveau de l’efficacité dans le cercle. Dès la 9e minute, Manuel Mondo mettait son équipe au commandement mais Tanguy Cosyns, toujours aussi chirurgical sur penalty égalisait, au quart d’heure. Le Racing, privé de Jérôme Truyens, Sydney Cabuy et de Mathieu Weyers, se faisait à nouveau surprendre à la 24e minute avec un but d’Arno Van Dessel. Au retour des vestiaires, l’équipe locale tentait de relancer la machine mais elle se heurtait à Amaury Timmermans jusqu’à la 53e minute lorsque Diego Lucaccioni remettait les 2 équipes au coude à coude. Mais les visiteurs n’étaient pas prêts à capituler et Arthur De Borrekens puis Dylan Thomas mettaient un terme aux derniers espoirs bruxellois. Un succès important pour l’Herakles qui tentera de signer un 9 sur 9, dimanche, lors de la visite des Universitaires.

Enfin un premier succès pour les Brabançons

Waterloo Ducks – Daring : 8-3. Après 3 revers consécutifs, les Brabançons devaient imprativement corriger le tir pour éviter de plonger en plein doute. Pourtant, ce sont bien les visiteurs qui prenaient l’initiative et qui ouvraient le score sur stroke via Manu Brunet (7e). Mais l’équipe locale réagissait via Victor Charlet, au quart d’heure, sur penalty, avant que Blaise Rogeau ne donne enfin l’avance à ses couleurs avec la complicité d’un joueur bruxellois. Et alors que les protégés de Jean Willems semblaient retrouver leurs sensations, c’est bien le Daring qui frappait à nouveau via Thomas Vander Gracht et qui égalisait avec opportunisme (24e). Mais, trois minutes avant le retour aux vestiaires, Blaise Rogeau envoyait un centre puissant sur le défenseur central de Molenbeek, Daniel Bell, qui déviait la balle dans ses propres filets. Les Bruxellois ne lâchaient rien et leur capitaine Alex Van Linthoudt égalisait, quelques secondes avant la pause. En seconde période, le Waterloo Ducks passait la vitesse supérieure et Victor Charlet s’offrait un doublé sur penalty (46e) avant que, 60 secondes plus tard, Tommy Willems ne donne, enfin, un peu d’air à ses couleurs (5-3). Durant le dernier quart d’heure, les Brabançons pliaient définitivement la partie avec des buts d’Alex de Paeuw (55e), William Ghislain (57e) et Brieuc Petit (59e) qui ponctuaient de la plus belle des manières la prestation de leurs couleurs.

Les promus bataillent ferme mais ne sont pas récompensés

Gantoise – Orée : 2-1. Troisième succès pour les Flandriens qui restent au contact du Léopold, en haut du classement, à une petite unité des Ucclois. Ce sont pourtant les visiteurs qui trouvaient l’ouverture dès la 20e minute via leur nouvel attaquant, Max Plennevaux. Mais, trois minutes plus tard, l’international français qui évoluait encore à Woluwé, la saison dernière Timothée Clément égalisait sur le premier penalty de son équipe. En seconde période, c’est encore un ex-joueur du club, Charles Masson, qui scellait le sort de ses anciennes couleurs et offrait une belle victoire aux Gantois qui joueront, jeudi soir, face à l’Herakles (20h30). Un match avancé pour leur permettre de préparer au mieux leur première participation à l’EHL, face aux Suisses du Rotweiss Wettingen, dans 10 jours, à Hambourg. De son côté, l’Orée tentera de renouer avec la victoire, dimanche, face au Waterloo Ducks.

Louvain – Uccle Sport : 4-3. Malgré une entame de rencontre et 20 minutes tonitruantes, les promus bruxellois ne sont pas parvenus à garder le cap dans le Brabant flamand. Ils menaient pourtant 0-3 grâce à Juan Ignacio Amoroso (p.c.), Cédric Mushiete et Mallory Magnant. Mais le club local retrouvait des couleurs avant la pause via Guillaume Van Lembergen. En seconde période, François Sior (2) et Richmond Lum permettaient à Louvain de redresser la barre et de passer en force pour signer leur première victoire depuis la reprise.

Old Club – Braxgata : 2-4. Les Anversois ont donc évité le piège du déplacement toujours périlleux du côté de Liège en remportant une 3e victoire qui confirme leur bonne entrée en matière cette saison. Antoni Van Besien avait montré le chemin dès la 12e minute mais Pierre De Moor gardait les promus dans la bataille. Avant le retour aux vestiaires, Loïck Luypaert frappait sur penalty. C’étaient ensuite Pieter Van Straaten et Ben Walker qui donnaient de l’air aux visiteurs en moins de 60 secondes (62 et 63e). Juste avant le coup de sifflet final, Guido Potenzoni inscrivait encore un dernier but pour l’honneur de Liégeois qui pointent seuls à la dernière place du classement général.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale Coupe du monde 2022

Aussi en Hockey

Voir plus d'articles