Accueil Mobilité Auto-moto

Fabrice est à bout à cause d’une installation de la commune dans sa rue: «Je ne me gare jamais devant chez moi mais ce samedi...»

Mauvaise surprise pour Fabrice D’Haene ce week-end à cause de l’îlot situé sur la N50 de Pecq. Il a écrit au ministre et au maïeur, il n’en peut plus !

Fabrice D’Haene habite dans une maison située le long de la rue de Tournai. Une route qui est loin d’être la plus sûre du pays. « Ce n’est pas la première fois que cette route dangereuse est la cause d’un accident. En décembre 2020, il y a déjà eu deux morts. Tandis que le 16 mai dernier, une voiture terminait sa course dans ma façade après avoir touché l’îlot, sans trop de gravité »

Ce samedi soir, sur le coup de 20h15, un nouvel accident s’est produit. Et cette fois, l’histoire est différente pour Fabrice. « Un mauvais concours de circonstance. Je ne me gare jamais devant chez moi. Pour le coup, on devait repartir 15 minutes plus tard ».

> C’est l’accident de trop pour le Pecquois : «Si nous étions sortis à ce moment, il y aurait eu quatre morts»

> Il a décidé de prendre les choses en main: «Pour cette fois, c’est directement via le ministre que nous avons décidé de nous faire entendre»

de videos

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale
Nos partenaires vous proposent
A ne pas rater

Aussi en Auto-moto

Voir plus d'articles