En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Thierry Vanderveck est décédé après avoir reçu un seul coup de couteau dans le coeur

Thierry Vanderveck est décédé après avoir reçu un seul coup de couteau dans le cœur, ont indiqué mercredi matin les médecins légistes devant la cour d’assises de Liège. Chloé Stévenin a reconnu être l’auteure de ce coup de couteau.

Thierry Vanderveck (41 ans) avait été tué d’un coup de couteau porté dans le cœur le 10 décembre 2017 à Herstal. Chloé Stévenin lui avait porté ce coup fatal lors d’une dispute. Agée de 19 ans au moment des faits, elle avait entretenu une liaison avec Thierry Vanderveck, âgé de 41 ans.

L’analyse toxicologique réalisée sur Thierry Vanderveck a démontré qu’il était sous influence d’alcool et de cannabis au moment de son décès. Il présentait une alcoolémie de 1,41 gramme par litre de sang et des traces de THC et de viagra.

Les analyses réalisées sur Chloé Stévenin n’ont pas démontré la présence d’alcool mais ont révélé la présence de traces qui démontrent l’utilisation de méthadone à basse concentration et une consommation remontant à plusieurs heures d’héroïne. Chloé Stévenin n’était plus sous influence de l’héroïne au moment des faits.

Des analyses ADN ont été réalisées sur deux couteaux retrouvés sur le lieu des faits. Sur le couteau qui aurait été utilisé pour commettre les faits, un mélange de profils génétiques a été retrouvé. Le sang analysé dans cette recherche ADN a démontré la présence du profil génétique de Thierry Vanderveck et celui d’une femme. Chloé Stévenin avait avoué avoir utilisé ce couteau sur Thierry Vanderveck.

Différentes plaies ont été retrouvées sur Thierry Vanderveck lors de l’autopsie. Certaines plaies et ecchymoses n’ont eu aucune influence sur le décès, comme des abrasions dans le dos qui peuvent correspondre à une chute dans des escaliers. Une plaie principale a été retrouvée dans le thorax. Elle correspond à un coup de couteau qui a plongé en profondeur et traversé un cartilage avant de pénétrer dans l’espace pleural. Il a ensuite touché le péricarde et pénétré le cœur à hauteur du ventricule gauche. Thierry Vanderveck a subi une importante perte de sang. «Thierry Vanderveck est décédé d’une hypovolémie par plaie cardiaque et hémothorax gauche», ont indiqué les experts.

Chloé Stévenin avait aussi été examinée par un médecin légiste. Elle présentait des lésions d’automutilation à la face antérieure de l’avant-bras gauche.

Notre sélection vidéo
Sudinfo

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles