Qui est Thomas Jolly, le Normand nommé directeur artistique des cérémonies des JO de Paris 2024 ?

Le Rouennais Thomas Jolly désigné directeur artistique des cérémonies des JO 2024 à Paris
Le Rouennais Thomas Jolly désigné directeur artistique des cérémonies des JO 2024 à Paris - Photo AFP

Thomas Jolly, Rouennais d’origine, a juste retweeté sobrement, sans commentaire, la publication du compte Paris 2024 qui fait part de sa nomination comme directeur artistique des cérémonies d’ouverture, mais aussi de clôture, des prochains Jeux olympiques (du 26 juillet au 11 août 2024) et paralympiques (du 28 août au 8 septembre 2024), qui se dérouleront dans la capitale dans moins de deux ans.

Rien à voir avec ce que l’on retient de lui : la création de Henry VI, à Avignon en 2014, avec ses 18 heures de mise en scène et un public debout qui applaudit à tout rompre ce spectacle grandiose dans tous les sens du terme… Le marathon théâtral avait impressionné. Cela paraissait infaisable et Thomas Jolly l’a fait. C’est justement cette envie débordante de relever les grands défis, chez l’homme de théâtre, qui a conquis le comité d’organisation de Paris 2024.

De Shakespeare à Starmania

Le Normand est considéré comme un « prodige » du théâtre français, et l’un des meilleurs metteurs en scène du moment. Le Rouennais reste peu connu du grand public, mais il a décroché un Molière en 2015 pour son adaptation de Shakespeare justement. Il sait aussi sortir des sentiers battus puisque c’est lui aussi qui signe la mise en scène du nouveau spectacle de Starmania, créé par Michel Berger et Luc Plamondon, il y a plus de quarante ans. L’opéra rock revisité par Jolly sera joué à la Seine musicale dès le 8 novembre 2022, et partira en tournée dès février 2023 à travers la France.

La Seine pour actrice principale

Lors des derniers Jeux en France, les JO d’hiver à Albertville en 1992, c’est le chorégraphe Philippe Découfflé qui avait été choisi. Et cela lui avait apporté une renommée mondiale. À 40 ans, Thomas Jolly endosse un costume que l’on sait taillé à sa mesure. La cérémonie d’ouverture des Jeux de Paris 2024 se déroulera en plein cœur de la capitale, avec pour actrice principale, la Seine, qui sera placée au centre des différents tableaux.

La nomination de Thomas Jolly n’a pas manqué de réjouir vivement le maire socialiste de Rouen. Nicolas Mayer-Rossignol le félicite à travers un communiqué : « Quelle fierté pour Rouen ! […] Sa désignation comme directeur artistique de l’événement mondial […] sera l’occasion d’exposer au monde entier l’ampleur de son talent, de son audace et de son originalité. »

Le « choix de l’audace » selon Tony Estanguet

De son côté, le président du comité d’organisation des JO 2024 ne le cache pas : « Ce qui m’a impressionné, c’est son envie débordante de relever ce genre de défi. » En plus de sa jeunesse, de son humilité et du respect qu’il a pour le sport et les valeurs qu’il véhicule. Tony Estanguet, dans un entretien accordé à l’AFP, explique que c’est le choix de l’audace qui a été fait en retenant Thomas Jolly, parmi la dizaine de profils retenus par ses équipes et qu’il a rencontrés. Ce qui a tapé dans le mille, c’est la polyvalence d’univers de l’homme de théâtre. « Je suis allé le présenter à la maire de Paris et au président de la République, qui ont été convaincus par son profil. »

Thomas Jolly dispose d’une feuille de route pour travailler. On le sait, la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris se déroulera sur la Seine, avec le défilé des délégations embarquées sur des barges. Le budget consacré aux quatre cérémonies qui ouvriront et clôtureront l’olympiade est estimé à 137 millions d’euros. De quoi mettre un peu de pression tout de même sur les jeunes épaules de Thomas Jolly.

Vidéo : si Thomas Jolly était… :

Thomas Jolly en dates

1er février 1982 : naissance à Rouen d’un père imprimeur et d’une mère infirmière.

1993 : il débute les cours de théâtre au collège.

2006 : à sa sortie de l’école d’acteurs du Théâtre national de Bretagne, il fonde la compagnie La Piccola Familia en revenant à Rouen.

Dès 2010 : il prépare la mise en scène de l’intégralité de la trilogie Henri VI, de William Shakespeare.

2015 : il obtient le Molière du metteur en scène d’un spectacle de théâtre public pour l’intégralité de la pièce jouée pendant 18 heures en 2014 à Avignon.

1er janvier 2020 : il prend la direction du Centre dramatique national Le Quai d’Angers.

21 septembre 2022 : il est nommé directeur artistique des cérémonies pour les JO de Paris 2024.

Les rendez-vous culturels à ne pas manquer en cette rentrée 2022, en Normandie

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo