«Je suis désolé… c’est terrible»: Yannick Alléno très ému dans «C à vous» en évoquant le décès de son fils Antoine (vidéo)

Vidéo
Capture d’écran 2022-09-22 135156
France 5

Le 8 mai dernier, Antoine Alléno, le fils du célèbre chef Yannick Alléno, décédait dans les rues de Paris à seulement 24 ans. Lui aussi cuisinier, Antoine, alors en scooter, se faisait percuter par un chauffard au volant d’une voiture de luxe volée.

Ce mercredi 21 septembre, Yannick Alléno était l’invité de « C à vous » sur France 5. Face à Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs, le chef a offert un témoignage poignant, rempli d’émotions, notamment lorsque l’animatrice a montré une plaque, inaugurée juste à côté du restaurant que père et fils avaient ouvert ensemble. « Une tragédie qui a ému bien au-delà de son cercle professionnel. C’est devenu l’enfant de tout le monde Antoine ? C’est ce qui vous donne non seulement la force, mais l’obligation de vous battre », raconte Anne-Elisabeth Lemoine. « Je crois qu’il aurait voulu qu’on pense ça très haut », répond Yannick Alléno, très ému. « Je suis désolé… c’est terrible. »

Yannick Alléno a également tenu à évoquer le « terrible néant après l’accident » : « J’ai découvert un monde que je ne connaissais pas, d’inhumanisation en fait du parcours de l’institut médico-légal où on voit notre enfant derrière une vitre. Le soir, ils nous ont conduits à l’Hôtel-Dieu dans une pièce assez glauque, on nous a tendu un petit papier avec un numéro de téléphone pour aller, si on le souhaitait, consulter un psychologue. »

Suite au décès d’Antoine, Yannick Alléno a créé une association, qui porte le nom de son fils, et qui offre un soutien administratif, financier ou encore juridique aux victimes d’accidents similaires, ainsi qu’à leurs proches. « Aujourd’hui, il faut qu’on agisse là-dessus, qu’on essaye de redonner la parole aux familles des victimes, de leur dire qu’ils ne sont plus seuls et qu’on sera là pour porter leur voix. »