«C’est dégoûtant»: Sylvia, 67 ans, est dévastée, cela fait 40 ans qu’elle pense se recueillir sur la tombe de son père, mais…

23256652_l
123rf

Sylvia Ross, 67 ans, est sous le choc : elle a appris que la tombe sur laquelle elle se recueillait depuis 43 ans n’était pas celle de son père. Elle et sa fille, Lynette, n’ont réalisé l’erreur qu’après avoir repéré un message sur Facebook concernant une plaque funéraire mal placée qui venait d’être replacée par la commune. « Nous sommes dégoûtés et ma mère a le cœur brisé », raconte Lynette à nos confrères du Mirror. « Je n’ai jamais rencontré mon grand-père, mais ma mère visite sa tombe depuis 43 ans et est complètement dévastée. »

Le père de Sylvia, John Thomas Thompson, décédé à l’âge de 51 ans d’une maladie cardiaque, gisait dans une tombe anonyme à seulement deux parcelles de là. L’erreur n’a été confirmée que lorsque la famille Brown a voulu ériger un mémorial sur leur double parcelle, mais s’est rendu compte qu’il n’y avait pas assez de place. Elle a alors contacté le conseil du comté de Durham.

« Quand mon grand-père est mort il y a 43 ans, avant ma naissance, maman a appelé le conseil pour leur demander de mettre un marqueur là où il avait été enterré afin qu’elle sache où il était », explique Lynette. « Ils l’ont mis sur la tombe que nous avons visitée toute ma vie, où l’on a apporté des fleurs à chaque anniversaire, Noël et fête des pères alors qu’il reposait à côté, sans rien. »

Si l’erreur a été corrigée, la douleur est bel et bien toujours présente pour la famille. « C’est juste dégoûtant, comment peuvent-ils faire quelque chose d’aussi simple… si mal », se demande encore Lynette.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo