Nations League: les Diables rouges battent le pays de Galles et gardent un mince espoir de Final Four (2-1, vidéos)

Vidéos
SOCCER-UEFANATIONS-BEL-WAL_REPORT-G7SLAF99B.1

Les Diables rouges ont battu le pays de Galles 2-1, jeudi soir au stade Roi Baudouin de Bruxelles à l’issue de leur 5e match du groupe 4 de la Nations League (Ligue A). Les buts belges ont été signés Kevin De Bruyne (10e) et Michy Batshuayi (38e). Kieffer Moore (50e) a redonné l’espoir aux Gallois.

Au classement, et compte tenu de la victoire des Pays-Bas 0-2 en Pologne, la Belgique occupe la 2e place du classement avec 10 points derrière les Pays-Bas qui en comptent 13. Les deux voisins se retrouveront ce dimanche soir à Amsterdam en conclusion de cette phase de groupe. Seul le vainqueur sera qualifié pour la phase finale à quatre de cette 3e édition de la Nations Leauge prévue en juin 2023. Les Diables rouges devront battre les Oranje par quatre buts d’écart pour terminer premiers.

Roberto Martinez avait créé la surprise en titularisant en défense Zeno Debast dès sa première sélection. L’Anderlechtois de 18 ans avait été préféré à Leander Dendoncker et autre Wout Faes.

Après dix minutes au cours desquelles les Gallois ont démontré leur volonté de bien faire, les Diables ont trouvé l’ouverture. Un mouvement lancé par Debast, prolongé Meunier et Batshuayi, décalé à droite, était repris en un temps à l’entrée du grand rectangle par De Bruyne (1-0, 10e), son 25e but en 92 caps.

Dès lors les Belges, dans leur nouvelle tenue (maillot rouge, manchettes noires, short noir, bas noirs, flocage jaune), ont déployé un jeu offensif séduisant multipliant les occasions de marquer (15 tirs au but en première période). Tour à tour Thielemans (14e), suite à un travail de Carrasco, De Bruyne (20e) sans élan et encore à la 23e n’ont pu conclure. « KDB » se rapprocha de la cible en faisant trembler le poteau (27e), Hazard manqua encore la cible avant que Batshuayi ne prolonge dans les filets le super service de De Bruyne (2-0, 38e) pour inscrire son 26e but en 46 caps. De Bruyne, homme-orchestre de cette première mi-temps, aurait encore pu alourdir la marque sans une main de Hennessey qui détourna l’envoi (43e). Courtois et la défense belge n’ont tremblé que sur une phase arrêtée quand Witsel détourna devant la ligne une reprise de la tête de Rodon (40e).

C’est encore des airs que le danger est venu peu après la reprise et cette fois Moore a facilement surmonté Debast pour réduire la marque (2-1, 50e). Ce but changea la donne. Les Gallois, plus agressifs, s’enhardirent. Les Diables, qui ne trouvaient plus les décalages, décidèrent rapidement de changer leur dispositif offensif. Openda, Mertens et Trossard remplacèrent à la 65e respectivement Batshuayi, Eden Hazard et Carrasco. Côté gallois, Bale effectua au même moment son entrée au jeu. Il faillit d’ailleurs s’avérer décisif mais sa reprise de la tête manqua le cadre (68e). Le rythme de la rencontre baissa sensiblement. Si les Belges ont cru obtenir un penalty à la 77e minute à la suite d’une intervention de Morell sur De Bruyne, le VAR déjugea l’arbitre. Du coup, les joueurs de Roberto Martinez sont demeurés jusqu’au bout à la merci des Gallois, comme sur l’envoi de James que Courtois dut sauver (89e) ou encore sur un centre-tir de Johnson (90e).

Pour l’anecdote, Roberto Martinez a été renvoyé aux vestiaires par M. Palabiyik pour avoir voulu gagner du temps (90e+5).

Les faits du match

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo