Eva Queen à «Danse avec les stars»: «Je suis nulle, mais je me donne à fond»

eva-queen

Eva, comment vous sentez-vous ?

Je suis assez stressée parce que je ne sais vraiment pas danser. Je fais de la scène, j’arrive à bouger et j’ai l’habitude d’être devant un public, mais ça n’a rien à voir avec « Danse avec les stars ». Là, j’arrive sur le plateau pour faire une chorégraphie d’une danse que je ne connais pas du tout. C’est très compliqué. C’est une mise à l’épreuve pour moi, mais je suis très contente de participer. Quand je sais ce que je fais, j’ai confiance en moi, mais quand c’est un univers que je ne connais pas, c’est totalement l’inverse. C’est aussi un moyen pour moi de montrer à mon public que je suis nulle en danse, mais que je me donne à fond dans ce challenge.

Vous aimez la danse ?

À la base, je n’ai jamais fait beaucoup de danse. Ça ne m’a jamais trop attiré. J’aime bien danser avec mes copines, mais ça s’arrête là.

Vous suiviez l’émission les saisons précédentes ?

Je regardais quand j’étais plus jeune parce que j’étais avec mes parents à la maison. Ces dernières années, j’ai beaucoup travaillé, donc je n’avais pas le temps de me poser devant la télé les vendredis soir. J’ai tout de même suivi un peu la saison dernière. J’étais à fond derrière Tayc et Bilal.

Dernièrement, vous avez clôturé votre tournée au Feel Good Festival à Aywaille. Comment avez-vous vécu tous ces concerts ?

J’avais vraiment hâte de faire cette tournée parce que tout a décalé à cause de la pandémie. J’ai vécu une expérience incroyable. J’ai pu enfin voir mon public qui me suit sur mes réseaux sociaux. Cela m’a donné l’envie d’aller encore plus loin et de remplir des salles plus grandes.

Vous êtes très active sur les réseaux sociaux, mais en même temps, vous mettez en garde vos fans…

C’est très important. Aujourd’hui, les jeunes courent après les followers en oubliant leur propre vie personnelle.

Ils préfèrent prendre en photo leur plat plutôt que de le manger. Je trouve ça triste. J’ai envie de leur dire que c’est très fictif. Les réseaux sociaux ne reflètent absolument pas la vraie vie. Il faut avant tout rester soi-même.

Notre sélection vidéo