En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil Régions Mons Actualité de la région de Mons-Borinage

Une maison close clandestine découverte à Hautrage!

La maison d’Hautrage était censée être inoccupée… La police boraine y a découvert un réseau de prostitution.

Le 9 septembre dernier, alors qu’ils effectuent des vérifications liées à des demandes de domiciliation, deux policiers du commissariat de quartier de Saint-Ghislain ont leur attention attirée par la présence de plusieurs personnes à proximité d’une habitation. Cette maison, située rue des Bats à Hautrage, est censée être inoccupée.

Intrigués, ils décident de s’enquérir de la situation et entrent en contact avec les occupants. Une personne ouvre la porte et la referme immédiatement à la vue des policiers ! Face à cette situation « suspecte », les collègues appellent du renfort et tentent à nouveau d’entrer en contact… Les agents pénètrent rapidement dans ce qui semble être une maison de passe. Six personnes au total sont présentes au sein de l’habitation.

À l’exception d’une, toutes les autres s’expriment en espagnol. Outre la tenue légère des dames, les policiers trouvent divers objets assez explicites : lubrifiants, gadgets sexuels…

Contacté par la police boraine, le magistrat de garde demande divers devoirs d’enquête : audition des personnes impliquées (une personne est d’ailleurs en séjour illégal), audition de la locataire de la maison. De nombreux p.-v. sont rédigés : débauche/traite des êtres humains, diverses saisies d’objets, séjour illégal…

Ce dossier a nécessité le travail de 11 policiers provenant du commissariat de quartier, de l’intervention et du service d’enquêtes et recherches.

Notre sélection vidéo
Sudinfo

Aussi en Mons Actu

Voir plus d'articles