En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil Sports Diables rouges

Roberto Martinez après la défaite des Diables: «Non, je ne suis pas inquiet»

Le coach des Diables rouges, qui a dû assister à la rencontre depuis les tribunes de la Johan Cruyff Arena, a réagi à la prestation de ses joueurs.

Roberto Martinez, êtes-vous inquiet après ces deux défaites contre les Pays-Bas, au bout de cette Nations League ?

Non, je ne suis pas inquiet. Cette fois-ci, nous avons manqué l’opportunité de marquer le premier des trois buts que nous voulions inscrire. Nous avions besoin de ce premier goal pour créer de l’incertitude chez notre adversaire. Les Pays-Bas ont joué prudemment, en essayant de contrôler le match. Lorsqu’ils ont marqué, cela a changé le cours du match et Courtois a fait son job. Au-delà du résultat, nous avons pu apprécier les débuts d’Onana et la deuxième titularisation de Debast. Chaque joueur nous a donné des informations positives pour la suite.

Êtes-vous satisfait de la prestation de Michy Batshuayi ? Remplacer Romelu Lukaku est forcément très difficile pour lui…

Michy a toujours rempli le rôle qu’on lui a toujours donné en sélection, ses statistiques parlent d’elles-mêmes. Il sait qu’un Lukaku en pleine possession de ses moyens sera titulaire, et que Openda montre de belles choses derrière lui. Mais contre les Pays-Bas, il a réalisé ce qu’on attendait de lui.

Et concernant Debast ? Il est malheureusement pour lui battu par Van Dijk sur le but hollandais.

C’est une balle difficile, face à l’un des meilleurs défenseurs du monde dans ce domaine. Globalement, je ne peux pas être négatif en ne tenant compte que de ces buts encaissés. J’ai apprécié sa personnalité sur le terrain et sa façon de suivre à la lettre les instructions. Pour moi, c’est la réelle trouvaille dans ce rassemblement.

À moins de deux mois de la Coupe du monde, quelles sont vos inquiétudes ?

Les éventuelles blessures et le manque de rythme pour certains. La période actuelle est cruciale, car une blessure vous ferait manquer le Mondial. Il ne reste également plus beaucoup de temps pour engranger des minutes en club, c’est important d’être « fit » avant le Qatar.

Cela vaut surtout pour Eden Hazard, pas vrai ?

Évidemment, mais je suis content de le voir sur le terrain avec nous. Nous voulions qu’il joue plus de 60 minutes dans chaque match, il y est parvenu. Il est heureux, présent, il n’arrête jamais de se montrer et est prêt à avoir un impact sur son équipe.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale Coupe du monde 2022

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles