En ce momentCoupe du monde 2022Nouveau Ciné-Télé-RevuePermis de conduire Accueil Régions Brabant wallon Actualité de la région du Brabant wallon

Un milliard d’euros et des emplois à la clé pour le site UCB à Braine-l’Alleud

La société biopharmaceutique UCB a présenté mercredi sur son campus de Braine-l’Alleud deux investissements majeurs : la construction d’une usine de biotechnologie multi-produits et de nouvelles installations de thérapie génique.

L’usine de biotechnologie sera opérationnelle en 2024 et représente un investissement de 300 millions d’euros, et les installations de thérapie génique pour 200 millions d’euros. Il s’agit en réalité d’étapes dans un parcours visant à convertir le site UCB de Braine-l’Alleud (50 ha) en un campus de haute technologie. L’investissement total pour la prochaine décennie atteindra un milliard d’euros. En quelques années, l’effectif à Braine-l’Alleud est passé de 1.600 à 2.100 collaborateurs. Le nouveau site de production biologique permettra de créer 150 emplois, tandis que le centre de thérapie génique accueillera 100 personnes supplémentaires.

Il y a dix ans, UCB a commencé à investir dans la première usine BioPilot à Braine-l’Alleud. Aujourd’hui, la société qui consacre 25% de son chiffre d’affaires à plusieurs projets en développement en matière de thérapie génique se transforme progressivement avec le recrutement de collaborateurs (environ 110 personnes par an), le développement de nouvelles technologie, la constitution d’un réseau extérieur, et de capacités internes dans lesquelles s’inscrivent les investissements annoncés. Ces investissements sont réalisés en partenariat avec la banque européenne d’investissement (BEI).

L’usine de biotechnologie a été baptisée « Inflexio » et les installations de thérapie génique « Genesis ». Le contrat de construction pour le projet Genesis a été attribué à Besix, a fait savoir par communiqué le groupe spécialisé dans la construction.

Dans le même temps, alors qu’il va augmenter sa production via ces investissements, UCB poursuit ses objectifs environnementaux fixés en 2015 pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2030, diminuer ses émissions de gaz à effets de serre de 38 %, sa consommation d’eau de 20 %, et sa production de déchets de 25 %. Cela passe notamment par l’achat d’énergie décarbonée, le recyclage de l’eau avec pour l’instant une unité pilote pour évaluer l’efficacité des procédés, la biométhanisation et un partenariat avec la commune de Braine-l’Alleud pour construire un parc de 32.000 panneaux photovoltaïque. Celui sera opérationnel à l’été 2023 et devrait couvrir 25 % de la consommation actuelle du campus.

Présent pour poser la première pierre du projet Genesis, le ministre wallon de l’Economie, Willy Borsus, s’est réjoui des investissements, de l’engagement sociétal et du travail d’UCB en faveur des patients. Il a répété le soutien du gouvernement wallon au secteur biopharma, et la volonté d’affronter certains défis comme la formation aux métiers scientifiques et techniques dont les sociétés du secteur ont besoin.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Brabant wallon Actu

Voir plus d'articles