En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Régions Mons Actualité de la région de Mons-Borinage

Pas de train entre Saint-Ghislain et Mons pendant plus de 15 jours

Des travaux sont prévus entre la gare de Saint-Ghislain et celle de Mons. Il n’y aura pas de train entre ces deux gares du 21 octobre au 2 novembre ainsi que durant trois week-ends.

« Nous remplaçons les supports (traverses) sur lesquels sont fixés les rails des voies ferrées entre la gare de Saint-Ghislain et la gare de Mons. Ces travaux sont nécessaires pour garantir la sécurité et la bonne circulation du trafic ferroviaire », précise Infrabel dans un communiqué.

Le début du chantier est prévu le 17 octobre pour s’achever le 21 novembre 2022

Les travaux sont prévus de nuit (22h30 – 4h30) en semaine : du lundi 17 octobre (22h30) au vendredi 21 octobre (4h30).

Des travaux sans interruption (24h/24) auront lieu du vendredi 21 octobre (22h30) au mercredi 2 novembre (4h30) ainsi que les week-ends suivants :

– Du vendredi 4 novembre (22h30) au lundi 7 novembre (4h30).

– Du jeudi 10 novembre (22h30) au dimanche 13 novembre (5h) (week-end prolongé de l’Armistice).

– Du vendredi 18 novembre (22h30) au lundi 21 novembre (5h).

Service de bus

Infrabel signale que suite à ces travaux, des bruits et vibrations sont possibles « suite à l’utilisation d’engins et d’outils de chantier, ainsi que d’un train de travaux ».

Un éclairage artificiel sera utilisé lors des travaux de nuit. Le chantier sera mobile et se déplacera selon l’avancement des travaux. « Nous ne travaillons pas partout en même temps », précise Infrabel.

Aucun train ne circulera entre Saint-Ghislain et Mons, du 21 octobre (22h30) au 2 novembre (4h30) ainsi que les trois week-ends de travaux ci-dessus. Un service de bus sera mis en place par la SNCB.

Plus d’infos sur : www.sncb.be ou sur l’app SNCB.

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale A ne pas rater

Aussi en Mons Actu

Voir plus d'articles