En ce momentChangements ce 1r décembreDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Sports

Le président du PSG Nasser al-Khelaïfi cité dans une affaire de chantage

Le président du Paris Saint-Germain est cité dans une affaire impliquant un entrepreneur franco-algérien.

D’après le journal français Libération, Nasser al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain serait mêlé à une affaire dans laquelle un entrepreneur franco-algérien détenu à Doha aurait disposé de documents à son sujet.

L’affaire se serait déroulée sur fond de chantage, de détention arbitraire, de sévices, de documents embarrassants. Finalement, les avocats auraient trouvé un accord confidentiel afin de ne pas trop déranger l’organisation de la Coupe du monde au Qatar qui débute ce 20 novembre.

L’enquête de Libération se veut être « explosive » et veut mettre en avant les méthodes sulfureuses du Qatar pour protéger ses secrets. L’affaire concerne : Tayeb B., arrêté à Doha le 13 janvier 2020 et emprisonné pendant neuf mois dans des conditions difficiles, au motif qu’il disposait de documents supposément compromettants sur Nasser Al-Khelaïfi. Finalement, l’homme d’affaires a été libéré le 1er novembre 2020. Il a remis aux autorités qatariennes, des clés USB et un disque dur, sur lesquels étaient stockées des données sensibles.

Toujours d’après Libération, ces documents concerneraient des soupçons de corruption dans l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2010. Mais aussi des documents liés à la vie privée du président du PSG. Cependant, un proche de Nasser dément ses accusations et pointe du doigt Tayeb B. : «  aurait systématiquement cherché à lier ses déboires qataris avec Nasser […] C’est un maître chanteur qui voulait des millions d’euros et qui s’est brûlé  ».

Notre sélection vidéo
Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale Coupe du monde 2022

Aussi en Sport

Voir plus d'articles